Personnalisation de son smartphone N900 sous Linux : Nokia fait machine arrière

01 juin 2018 à 15h36
0
00FA000002376920-photo-nokia-n900.jpg
La semaine dernière, David Rivas, le vice-président de la division « terminaux R&D » de Nokia, a déclaré à Reuters que le smartphone N900 de la marque sous GNU/Linux Maemo ne pourrait pas être personnalisé par les opérateurs désirant le mettre en vente. Pour s'inspirer de ce que propose Apple avec ses iPhone.

Mais depuis, le géant Finlandais des mobiles a fait machine arrière, jugeant sans doute qu'il s'agissait d'une manœuvre déplacée, d'autant plus que Nokia cherche actuellement à le faire subventionner par les principaux opérateurs mobiles du marché. C'est ainsi que sur son blog, Nokia précise désormais avoir une approche pragmatique face à la personnalisation par les opérateurs de ses produits, des mobiles Series 30 ou S60 en passant par le netbook Booklet 3G sous Windows 7.

« Si nous n'avons pas encore annoncé de version opérateur du N900, il y aura de nombreuses possibilités de personnalisation pour les opérateurs. Cela serait incorrect de penser que nous ne leur offrirons pas la possibilité d'intégrer les modifications qu'ils demandent », ajoute Nokia sur son blog « Conversations ». Pour rappel, les opérateurs génèrent plus de 80% des ventes de mobiles en France via leurs réseaux de boutiques et via des subventions associées.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Viadeo recrute 6 spécialistes du recrutement
WebGL fait son apparition au sein de WebKit
Le nouvel iPod Touch aurait pu embarquer un APN
Vers un media center évolué pour SFR Neufbox ?
Google développe sa technologie de miroirs solaires
Cyberlink annonce la disponibilité de Mediashow 5
Joost : Mike Volpi forcé de quitter son trône
Téléphonie mobile : Nec, Hitachi et Casio fusionnent
Le moteur de recherche Bing passerait bientôt en v2.0
Deezer fait vendre de la musique
Haut de page