Le moteur de recherche Bing passerait bientôt en v2.0

01 juin 2018 à 15h36
0
0064000002155690-photo-bing-mikeklo-logo.jpg
Microsoft serait-il sur le point de lever le voile sur une nouvelle version de son moteur de recherche ? C'est en tout cas la rumeur qui courait ce weekend sur le service de micro-blogging Twitter.

Jeudi dernier, plusieurs milliers d'employés de la firme de Redmond se sont retrouvés à Seattle pour la réunion annuelle de rentrée. Plusieurs personnes auraient ainsi pu voir la prochaine mouture du moteur de recherche Bing, le nouveau fer de lance de la stratégie web de Microsoft. C'est ainsi que le développeur Sushil Choudhari déclare : « je viens de voir la démo de Bing 2.0, super impressionnant! Gardez un oeil ouvert, elle sort la semaine prochaine!! ». Monte Enbysk, du département Microsoft Office Live, a également laissé échapper l'information, avant de supprimer son message. Il expliquait ainsi : « Bing 2.0 sort ce mois-ci avec de nouvelles fonctionnalités palpitantes. Imaginez que l'on puisse voir des cartes et des photos du quartier où se situe un restaurant que l'on souhaiterait essayer ».

Coup de pub organisé ? Probablement. En tout cas Microsoft semble bien travailler sur une nouvelle version de Bing et paraît prêt à tout pour grignoter quelques parts de marché du leader Google. Récemment nous apprenions que Bing pourrait accueillir les résultats du moteur sémantique Wolfram Alpha.

0226000002411714-photo-twiiter-bing-2-0.jpg
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Téléphonie mobile : Nec, Hitachi et Casio fusionnent
Joost : Mike Volpi forcé de quitter son trône
Cyberlink annonce la disponibilité de Mediashow 5
Personnalisation de son smartphone N900 sous Linux : Nokia fait machine arrière
Viadeo recrute 6 spécialistes du recrutement
Deezer fait vendre de la musique
Un laser ouvre la voie aux Blu-ray quadruple couche
USA : Deutsche Telekom lorgnerait sur Sprint Nextel
  Just Cause 2  prend de la hauteur en vidéo
Microsoft n'aura pas à verser 358 M$ à Alcatel-Lucent
Haut de page