Hyperlivre : un livre papier avec du contenu multimédia

Alexandre Habian
09 septembre 2009 à 12h26
0
00FA000002402860-photo-hyperlivre-jacques-attali.jpg
Les éditeurs de livres veulent remplacer les notes en bas de page par du contenu multimédia. Les éditions Robert Laffont vont proposer en librairie dès demain un nouveau livre nommé « Le sens des choses », écrit par Jacques Attali en collaboration avec 32 auteurs dont Erik Orsenna, Philippe Solers ou Jean-Claude Trichet.

Édité à 50 000 exemplaires, il ne coûte pas plus cher qu'un livre classique de la même édition (21 euros) mais se veut être le premier « hyperlivre » mis sur le marché, permettant d'accéder à des contenus multimédia additionnels. Comment ? Le long des près de 300 pages du livre, ce sont 83 flashcodes - des code-barres 2D - qui sont ajoutés dans certaines parties du texte.

Hyperlivre : un livre avec du contenu multimédia supplémentaire
Pour accéder à ces « hypercontenus », 3 moyens seront disponibles : en passant par Internet via le portail hyperlivre-lesensdeschoses.com, par SMS en envoyant le numéro de page contenant le flashcode à un numéro non surtaxé ou directement depuis les quelques mobiles compatibles via une application spécifique. Proposée par Orange qui se charge de l'infrastructure technique de ces « hyperlivres », cette application est compatible avec « 26% du parc de mobiles français », précise Didier Lombard, le PDG de France Telecom.

00F0000002402862-photo-hyperlivre-jacques-attali.jpg
En plus des smartphones sous Windows Mobile, sous Symbian et sous Blackberry OS (Blackberry Bold), elle sera prochainement disponible sur l'iPhone, l'application étant en cours de validation par Apple.

Les utilisateurs de terminaux Android ne devraient pas en revanche en bénéficier. Il suffira ensuite pour le mobinaute de scanner le code-barre 2D grâce à l'appareil photo d'un mobile pour accéder au contenu multimédia associé, qui peut être un simple texte, de la musique ou une vidéo.

Un modèle économique encore à imaginer
Cependant, les contenus proposés ne devraient être gratuits que pendant 6 mois. « Il s'agit d'une première phase de test », précise à cette occasion Leonello Brandolini, le PDG des Éditions Robert Laffont, qui pourrait si les « hyperlivres » connaissent un succès important étendre leur période de disponibilité. « Cette technologie nous permettra pour la première fois d'avoir des statistiques d'usages de nos lecteurs, pour savoir quand ils lisent nos livres, si ils les lisent en entier et de quelle manière ils les lisent (chapitre par chapitre ou en le parcourant) », ajoute-t-il.

En terme de modèle économique, Leonello Brandolini pourrait augmenter le prix de ses « livres augmentés » pour certains type d'ouvrages, notamment des dictionnaires ou des encyclopédies, ce qui n'a pas été le cas pour le premier « hyperlivre ». D'ailleurs, les contenus multimédia proposés ici sont pour la plupart des contenus déjà produits par le biais d'interviews téléphoniques réalisées à la radio. Car si l'ouvrage de Jacques Attali est le premier livre de ce type, il devrait être rejoint par d'autres livres dans les prochains mois. « Je souhaite que d'autres livres utilisent une telle technologie, qu'il s'agisse de romans, de dictionnaires ou de guides touristiques » a d'ailleurs ajouté Jacques Attali.

Concernant l'avenir des livres totalement numériques, tous s'accordent a dire que le livre papier ne dois pas entrer en concurrence avec le livre numérique. « Je suis très attaché au format papier enrichi par du contenu multimédia », précise Didier Lombard; Pour Jacques Attali, « nous voulions aller plus loin en mariant 2 objets nomades, le premier très ancien (le livre) et le second plus récent (le mobile) »; Pour Leonello Brandolini, « nous pourrions développer une version totalement numérique du "Sens des choses" avec du contenu multimédia supplémentaire mais ce n'est pas ce que nous avons voulu faire. Ce n'est pas à l'ordre du jour ».
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Sommée de cesser de diffuser les chaines d'Altice, Free opérerait la coupure dès vendredi
Les poids-lourds électriques eCascadia de Daimler prêts à prendre la route
Des scientifiques ont découvert le plus grand trou noir jamais observé à ce jour
La Chine ouvre la plus grande station-service d'hydrogène au monde
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
Un faux câble de charge iPhone permet de pirater le PC ou le Mac qui s'y connecte
La PS5 et la Scarlett pourraient offrir des graphismes photoréalistes selon le boss de Take-Two
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en volant, même en main libre

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top