Sun racheté par Oracle : l'UE ouvre une enquête approfondie

01 juin 2018 à 15h36
0
02391514-photo-mysql-sun.jpg
Reuters a vu juste. Plutôt que de donner son aval à l'acquisition de Sun Microsystems par Oracle, la Commission européenne a annoncé ce jeudi ouvrir « une enquête approfondie » sur ce dossier. Son but ? Déterminer si un tel projet reste conforme au règlement CE sur les concentrations, à la suite d'une enquête initiale « révélant des doutes sérieux quant à sa compatibilité avec le marché unique, en raison de problèmes de concurrence sur le marché des bases de données. »

Rappelons-le, une telle acquisition d'un montant de 7,4 milliards de dollars permettrait à Oracle, poids lourd américain du progiciel et des bases de données, de s'ouvrir le marché des serveurs, de compléter son offre de systèmes Unix et de logiciels open source (Java, OpenOffice.org, OpenSolaris, MySQL...) Ce dernier, système open source de gestion de base de données, viendrait consolider la position dominante d'Oracle sur ce marché. En effet, la base propriétaire Oracle Database est la plus utilisée au monde, devant IBM DB2 et Microsoft SQL Server.

« La Commission doit examiner très attentivement les effets qu'aurait sur la concurrence en Europe le projet du premier fournisseur mondial de logiciels de base de données 'propriétaires' de racheter la première société mondiale de bases de données 'ouvertes' (NDRL : le groupe américain Sun a lui même fait l'acquisition en 2008 de MySQL AB, éditeur suédois du serveur de base de données open source du même nom, pour 1 milliard de dollars) », a déclaré dans un communiqué Neelie Kroes, commissaire européenne en charge de la concurrence.

Avant de conclure: « dans le contexte économique actuel, les entreprises recherchent des solutions informatiques offrant un bon rapport qualité-prix et les systèmes reposant sur des logiciels 'ouverts' apparaissent de plus en plus comme une alternative viable aux solutions 'propriétaires'. La Commission doit s'assurer que ces solutions de substitution restent disponibles. »

Bruxelles devra rendre sa décision définitive sur la question avant le 20 janvier 2010.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Salon IFA : c'est parti pour l'édition 2009
Logica et Klee signent avec les Archives nationales
IFA 2009 : Sharp présente son smartbook à écran tactile
Information Builders veut faire de la BI pour tous avec WebFocus
Sept nouveaux projets Minalogic reçoivent 17 millions d'euros de financement public
2014 : 140 millions d'abonnés à la fibre optique
Insolite : Google obtient le brevet de sa page d'accueil
Trafic : après Digg et Twitter, uSocial s'en prend à Facebook
Paul 'Intel' Otellini :
Des bonus à la sortie de  Red Faction Guerrilla  sur PC
Haut de page