Heroes déjà téléchargée 50 millions de fois en 2009 ?

Alexandre Laurent
Publié le 01 septembre 2009 à 12h26
00AA000000763594-photo-l-affiche-de-la-s-rie-am-ricaine-heroes.jpg
La série Heroes serait le contenu vidéo le plus souvent téléchargé illégalement sur le Web, indiquait vendredi une étude publiée par la société Big Champagne et relayée par la presse britannique. Sur les six premiers mois de l'année, elle aurait en effet suscité près de 55 millions de téléchargements sur Bittorrent, devant Lost (51 millions), 24 (34M) et Prison Break (29M). Dans l'esprit des amateurs de P2P, les séries auraient avantageusement remplacé le cinéma : le premier film recensé par Big Champagne, Watchmen, totaliserait moins de 17 millions de téléchargements.

Dans la mesure où la firme se garde bien de dévoiler les modalités de réalisation de cette étude, difficile de juger des volumes bruts. Pour ce faire, il faudrait par exemple connaitre le nombre d'internautes uniques concernés par les 55 millions de téléchargements de Heroes.

L'exercice ne serait toutefois pas dénué d'enseignements pour Big Champagne, pour qui cette montée en puissance des séries montre un changement des habitudes de consommation, basé sur un piratage « sociablement acceptable », que l'on pourrait résumer par la formule suivante : puisque ça passe à la TV, je n'ai pas de scrupule à le télécharger.

L'univers de la télévision aurait donc tout intérêt à se préparer à cette évolution des habitudes de consommation même si l'impact sera différent de celui qu'ont pu connaitre la musique et le cinéma, estime Big Champagne. Une mutation qu'ont déjà engagée bien des réseaux, en France comme aux Etats-Unis. Les initiatives comme la catch-up TV (télévision de rattrapage) ou Hulu ne sont toutefois pas la panacée : Big Champagne estime ainsi que près de 47% des téléchargements associés aux séries viennent des Etats-Unis.
Alexandre Laurent
Par Alexandre Laurent

Alex, responsable des rédactions. Venu au hardware par goût pour les composants qui fument quand on les maltraite, passé depuis par tout ce qu'on peut de près ou de loin ranger dans la case high-tech, que ça concerne le grand public, l'entreprise, l'informatique ou Internet. Milite pour la réhabilitation de Après que + indicatif à l'écrit comme à l'oral, grand amateur de loutres devant l'éternel, littéraire pour cause de vocation scientifique contrariée, fan de RTS qui le lui rendent bien mal.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.