🔴 LE BLACK FRIDAY EN DIRECT !

Rhapsody, Spotify : Apple va-t-il laisser le loup entrer dans la bergerie ?

01 juin 2018 à 15h36
0
00FA000002371626-photo-spotify-logo-mikeklo-mac.jpg
Cruel dilemme pour Apple. D'un côté son App Store est clairement le leader des kiosques logiciels pour mobiles avec 70 000 applications référencées et plus de 1,5 milliard de programmes téléchargés en un an, et de l'autre il est de plus en plus décrié. La faute à la politique d'Apple de sélection des programmes, jugée trop floue.

Certains programmes sont rejetés sans raison alors que d'autres sont retoqués pour des raisons très étranges. Dernièrement un développeur du logiciel Tweetphoto s'est vu refuser le droit d'être référencé sur l'App Store car son logo ressemble trop à celui de la marque Polaroid. Phil Schiller, le patron par interim d'Apple, a même du intervenir directement à plusieurs reprises auprès de blogueurs et développeurs « influents » pour calmer le jeu. Mais rien n'y fait. Apple ne précise pas clairement quels types de programmes sont autorisés et ceux qui seront automatiquement rejetés.

Mais c'est en matière de musique mobile qu'Apple a le plus à perdre. Car la stratégie de la marque est de vendre à la fois du matériel et du logiciel. Et son service iTunes est sans doute le plus célèbre de cette dernière catégorie. Sauf que les développeurs pour iPhone ne l'entendent pas de cette oreille. Fin juillet, le service de consultation de musiques en ligne Spotify a soumis son application sur l'App Store. Un mois plus tard, Apple ne l'a toujours pas autorisée.

Spotify, c'est un catalogue de 6 millions de titres, 3000 musiques devant être proposées sur l'iPhone... avec une possibilité d'y accéder même non connecté au web mobile. Le logiciel, si il obtient le droit d'être référencé sur l'App Store, devrait être payant (10 euros par mois), accessible uniquement aux mobinautes ayant souscrits à la version Premium du service web.

Dernièrement, c'est le kiosque en ligne d'achat de musiques détenu par RealNetworks et Viacom qui a également soumis une application pour iPhone. Son but ? Permettre de télécharger en WiFi, en EDGE ou en 3G des musiques numériques via un compte Rhapsody ToGo facturé 15 dollars par mois. Une vraie alternative à iTunes en quelque sorte. Rhapsody compte actuellement plus de 8 millions de titres.

Alors que des applications gratuites de consultation de musiques sur iPhone, comme Pandora ou Deezer, ont été publiées sur l'App Store, Apple autorisera-t-il également la publication de kiosques concurrents d'iTunes ? A noter que Spotify et Rhapsody en version iPhone seront publiés sur différents kiosques mobiles. Spotify est d'ailleurs dores et déjà disponible pour les smartphones Android en version non officielle. La version officielle sera publiée dans les prochaines semaines.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Steve Jobs consacre toute son énergie à l'iTablet
Nokia 5230 : nouveau smartphone 3G tactile d'entrée de gamme
Apple Mac OS X Snow Leopard dans les bacs ce vendredi
Thecus lance un NAS pour les affamés de stockage
Steve Jobs travaille sur une tablette tactile selon le Wall Street Journal
Wikipedia limite les modifications d'articles sur les personnes
RIM rachète Torch Mobile, éditeur du navigateur sous Webkit Iris
OneApp : Microsoft lance un App Store pour simples téléphones mobiles
Ecran d'iPhone fissuré : nouvel incident dans le Gard
Intel rachète RapidMind pour favoriser le multithread
Haut de page