Trois mois de prison pour un SMS à Rachida Dati

31 juillet 2009 à 11h24
0
00C8000001859182-photo-sms-logo.jpg
Un SMS peut décidément coûter très cher. C'est le constat amer fait par 3 jeunes adultes qui ont envoyé l'année dernière à l'ex-garde des Sceaux un SMS d'insultes et de menaces sur son mobile personnel. Ils écrivaient alors vouloir « tout faire saute (r) sur Toulouse », précise Ladepeche.fr.

Il n'aura fallu que quelques heures à la justice pour retrouver l'expéditeur du message, et par la même occasion ses deux complices, dont une femme travaillant chez SFR et qui a profité de son poste pour pirater le fichier de personnalités de l'opérateur dans lequel se trouvait le numéro de mobile de Rachida Dati. Elle a depuis été licenciée, les 3 compères s'étant retrouvés devant la justice hier devant le tribunal correctionnel de Toulouse.

Résultat : l'expéditeur du SMS a été condamné à 3 mois de prison ferme; l'ex-employée de SFR a été condamnée à 3 mois de prison avec sursis et 800 euros d'amende; le troisième complice a écopé d'une amende de 1000 euros. Tous trois devront enfin régler 1652 euros de dommages et intérêts et 3000 euros de frais de justice. Selon Isabelle Schellino, la président du tribunal, les trois jeunes voulaient juste s'amuser et « parler au people ».
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0
Haut de page