Une enquête sur des réparateurs de PC trop curieux

Alexandre Habian
24 juillet 2009 à 10h22
0
00C8000000267104-photo-pc-portable-samsung-et-32-go-de-m-moire-flash.jpg
La chaine anglaise Sky News a réalisé une enquête quelque peu atypique ces derniers jours à Londres. Son but ? Vérifier le sérieux de quelques boutiques spécialisées dans la réparation de PC.

Et visiblement, il est inutile d'installer un pare-feu, un anti-virus ou un navigateur web vérifiant l'authenticité des pages web affichées pour protéger ses données personnelles, certains réparateurs peu scrupuleux profitant du changement d'une barrette de RAM ou de la réparation d'un ordinateur pour... jeter un oeil sur les données (photos, sites visités, coordonnées bancaires) de ses clients.

Si cette enquête n'a pas vocation à généraliser de tels agissements, elle a tout même mis en avant le fait que sur 5 boutiques « testées », seule une boutique n'a pas été tentée par les données privées de son client.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Nvidia : la RTX 3080 déclinée en trois modèles se confirme et arriverait dès septembre
La Lucid Air surpasse la Tesla Model S avec une autonomie annoncée supérieure à 800 km
Delage dévoile un hypercar hybride à 2,3 millions de dollars
Hyperion dévoile une supercar à hydrogène dotée d'une autonomie de 1 600 km
Le processeur Kunpeng 920 d'Huawei rattraperait le Core i9-9900K d'Intel
En Allemagne, les ventes de véhicules électriques ont explosé en juillet
La Hyundai Kona passe la barre des 1 000 km d'autonomie
Microsoft lancera son smartphone Surface Duo le 10 septembre à 1 399 $
Google rejoint Apple et bannit Fortnite du Play Store Android
Horizon Zero Dawn : le portage PC critiqué pour ses nombreux bugs
scroll top