Films en DVD et VOD 4 mois après leur sortie en salle

Julien Lalande
07 juillet 2009 à 11h35
0
00B4000001630118-photo-cin-ma.jpg
Pressés par le gouvernement, les professionnels du cinéma, de la télévisions et des télécoms ont signé lundi un accord réformant la chronologie des médias. Ainsi, le nouveau texte fixe à quatre mois après la sortie en salles la mise à disposition des films en DVD (contre 6 mois actuellement) et en vidéo à la demande à l'acte (offres type Canalplay ou TF1 Vision). Ce délai pourra même être ramené à trois mois pour les oeuvres ayant rencontré un succès très limité au box-office (moins de 200 entrées lors de la quatrième semaine d'exploitation).

Par ailleurs, les professionnels ont raccourci la plupart des délais d'exploitation. Ainsi, les films pourront être diffusés sur des chaînes payantes (Canal+, Orange) 10 à 12 mois après leur sortie en salles (contre 12 mois minimum jusqu'ici). Les chaînes gratuites pourront, elles, les diffuser 22 mois après leur sortie en salles si elles en sont coproductrices (contre 24 mois), 30 mois dans le cas contraire (contre 36 mois).

L'accord a été conclu entre une vingtaine de signataires parmi lesquels des chaînes de télévision (France Télévisions, TF1, Arte, Canal+, M6), des télécoms (Orange et SFR) et des organisations professionnelles du cinéma (exploitants, distributeurs, réalisateurs et producteurs). En revanche, le syndicat de l'édition vidéo et les auteurs n'ont pas signé l'accord. Le ministre de la Culture Frédéric Mitterrand s'est félicité de cette signature. Un arrêté, valable pour deux ans, devrait être pris « dans les meilleurs délais », a-t-il précisé.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
scroll top