IBM ne peut empêcher la fuite des cerveaux vers Dell

29 juin 2009 à 09h31
0
02272770-photo-ibm.jpg
Une cour fédérale américaine s'oppose à une injonction d'IBM visant à empêcher l'un de ses cadres les plus expérimentés de travailler pour Dell, son rival dans les serveurs.

Big Blue a porté plainte contre David L. Johnson, son ancien vice-président en charge du développement et des acquisitions, depuis peu responsable de la stratégie chez Dell. IBM estime que Johnson, après avoir travaillé 27 ans pour le groupe informatique d'Armonk, New York, et signé en 2005 une clause de non concurrence, est en position de divulguer ses secrets commerciaux. David Johnson, de son côté, aurait affirmé avoir signé cet accord sous la contrainte et d'une manière qui invalide le texte.

D'après le Wall Street Journal, IBM serait prêt à faire appel de la décision rendue vendredi 26 juin par le juge Stephen Robinson.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

UK : Vodafone bientôt 1er opérateur mobile en s'offrant T-Mobile ?
GPS : CoPilot Live s'invite sur l'Android Market
Les jeux « non-classifiés » interdits en Australie ?
Rachat de Sun par Oracle : les Etats-Unis enquêtent
Lenovo met du VIA Nano dans l'IdeaPad S12
Résultats : le Pre permettra-t-il à Palm de remonter la pente ?
Video Bay : la vidéo communautaire par The Pirate Bay
Les inscriptions au bêta test de  Tropico 3  démarrent
Apple ne publiera pas d'applications sexy sur l'App Store
  NFS Shift  entre captures et configurations
Haut de page