Insolite : François Fillon, Premier ministre geek ?

Alexandre Laurent
18 juin 2009 à 16h01
0
N'en doutez plus : être geek, c'est être dans le coup, puisque le premier ministre lui-même se définit comme tel. « Je suis un vrai geek », confie-t-il dans un entretien accordé au magazine SVM. Jugez plutôt : lorsqu'il ne tient pas les rênes de l'exécutif français, François Fillon surfe sur Dailymotion, suriveille ses flux RSS, rêve d'un iPhone HD et jongle entre son D700 et ses deux MacBook Pro.

« Je veux essayer toutes les nouveautés. En ce moment, j'utilise principalement un iPhone 3G, un Nokia, un iPod nano et, côté photo, un Nikon D700 et un Panasonic Lumix. », raconte-t-il, avant de gagner le coeur des fans d'Apple an avouant qu'« après avoir épuisé plus de trente PC », il est passé au Mac il y a six mois.

Il se souvient tout de même de son premier ordinateur portable, un Toshiba T2100, ainsi que de ses premiers contacts avec Internet, en 1993, mais attention, François Fillon n'est pas qu'un geek. Il est également un père, soucieux du temps que son jeune fils de huit ans passe scotché sur ses consoles de jeux, « DS, Playstation et Wii ».

012C000002252642-photo-francois-fillon-super-geek.jpg


Du côté des geeks, les puristes, ceux qui ne cantonnent pas ce terme au simple « amateur d'informatique » mais l'associent à une véritable culture allant des comics aux mangas en passant par le jeu vidéo, Star Wars, Tolkien, les lolcats et le Gundam, on apprécie que le premier ministre soit féru de nouvelles technos, mais on persifle un peu, tout de même. On remarque même, parfois, que l'entretien, pourtant publié par un magazine qui avait publiquement pris position contre le projet, n'aborde pas la question de la loi Hadopi.

Bref, un portrait couru d'avance, à même de parler aux amateurs d'informatique et de numérique, censés constituer le lectorat du magazine SVM sans froisser la susceptibilité des attachés de presse de Matignon ? On s'interroge.

Et comme nous aussi, on ne déteste pas persifler, à l'occasion, on suggère quelques questions supplémentaires, afin de juger de la teneur de cette geekitude affichée. François Fillon saurait-il, sans l'aide de Wikipedia, dire quel est le nom du dragon dans Bilbo le Hobbit, résumer la saison 3 de Heroes, nommer les vilains méchants de Galactica, activer le pare-feu d'OpenOffice, désimlocker son iPhone 3G et pour finir... répondre à la question universelle ? Attention, un piège se cache dans ces questions.

Vous pourrez consulter un extrait de l'entretien sur le site de SVM. L'interview dans son ensemble est publiée dans le numéro d'été du magazine, sorti jeudi en kiosque.

Photo : Benoit Granier/Matignon
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
Stallman quitte la Free Software Fundation après la divulgation d'emails évoquant l'affaire Epstein
La dernière mise à jour de Windows 10 causerait des pannes de carte réseau
Ça y est, le Fold est disponible en France... pour 1,6 SMIC (net).
Des défauts de fabrication découverts sur six réacteurs nucléaires en activité en France
Un démantèlement des GAFA ?
En Californie, Donald Trump tente d’annuler la loi sur les limites d'émissions de CO2
Le TGI de Paris invalide la clause de non-revente de jeux dématérialisés de Steam
Avec sa Model S, Tesla aurait battu le record de la Porsche Taycan sur le circuit de Nürburgring
iPhone 11 / 11 Pro : les premiers tests sont en ligne, 2019 est-il un bon cru ?

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top