Insolite : François Fillon, Premier ministre geek ?

Par Alexandre Laurent
le 18 juin 2009 à 16h01
0
N'en doutez plus : être geek, c'est être dans le coup, puisque le premier ministre lui-même se définit comme tel. « Je suis un vrai geek », confie-t-il dans un entretien accordé au magazine SVM. Jugez plutôt : lorsqu'il ne tient pas les rênes de l'exécutif français, François Fillon surfe sur Dailymotion, suriveille ses flux RSS, rêve d'un iPhone HD et jongle entre son D700 et ses deux MacBook Pro.

« Je veux essayer toutes les nouveautés. En ce moment, j'utilise principalement un iPhone 3G, un Nokia, un iPod nano et, côté photo, un Nikon D700 et un Panasonic Lumix. », raconte-t-il, avant de gagner le coeur des fans d'Apple an avouant qu'« après avoir épuisé plus de trente PC », il est passé au Mac il y a six mois.

Il se souvient tout de même de son premier ordinateur portable, un Toshiba T2100, ainsi que de ses premiers contacts avec Internet, en 1993, mais attention, François Fillon n'est pas qu'un geek. Il est également un père, soucieux du temps que son jeune fils de huit ans passe scotché sur ses consoles de jeux, « DS, Playstation et Wii ».

012C000002252642-photo-francois-fillon-super-geek.jpg


Du côté des geeks, les puristes, ceux qui ne cantonnent pas ce terme au simple « amateur d'informatique » mais l'associent à une véritable culture allant des comics aux mangas en passant par le jeu vidéo, Star Wars, Tolkien, les lolcats et le Gundam, on apprécie que le premier ministre soit féru de nouvelles technos, mais on persifle un peu, tout de même. On remarque même, parfois, que l'entretien, pourtant publié par un magazine qui avait publiquement pris position contre le projet, n'aborde pas la question de la loi Hadopi.

Bref, un portrait couru d'avance, à même de parler aux amateurs d'informatique et de numérique, censés constituer le lectorat du magazine SVM sans froisser la susceptibilité des attachés de presse de Matignon ? On s'interroge.

Et comme nous aussi, on ne déteste pas persifler, à l'occasion, on suggère quelques questions supplémentaires, afin de juger de la teneur de cette geekitude affichée. François Fillon saurait-il, sans l'aide de Wikipedia, dire quel est le nom du dragon dans Bilbo le Hobbit, résumer la saison 3 de Heroes, nommer les vilains méchants de Galactica, activer le pare-feu d'OpenOffice, désimlocker son iPhone 3G et pour finir... répondre à la question universelle ? Attention, un piège se cache dans ces questions.

Vous pourrez consulter un extrait de l'entretien sur le site de SVM. L'interview dans son ensemble est publiée dans le numéro d'été du magazine, sorti jeudi en kiosque.

Photo : Benoit Granier/Matignon
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Une app mobile pour diagnostiquer les otites en
Désenchantée : la saison 2 pour tous sur Netflix dès le 20 septembre
Edge Chromium, la version de développement continue son évolution
Les bactéries océaniques qui produisent de l’oxygène altérées par la pollution plastique
Hyundai et Kia investissent dans Rimac pour développer deux sportives électriques
Fondation / e / : des smartphones Android remis à neuf... les services Google en moins
La dernière maj Xbox One vous permet de voir si vos amis jouent sur PC ou console
Formule E : notre reportage dans l’antichambre des voitures électriques
Des chercheurs conçoivent un réseau de neurones artificiels
Fête des mères, nos 15 idées cadeaux pour gâter votre maman
Mercedes : le constructeur veut des voitures neutres en CO2 d'ici 2039
Être propriétaire de sa voiture, un modèle bientôt dépassé d'après le CEO de Volvo
Guacamelee! Super Turbo Championship Edition est gratuit sur le Humble Store
VivaTech 2019 - AMY (RATP), l'appli qui utilise les ultrasons pour alerter les piétons d'un danger
Netflix a amélioré la qualité audio de vos séries et films il y a quelques jours, voilà comment
scroll top