iBox Femtocell : la box idéale pour la 3G de Free ?

18 juin 2009 à 12h52
0
00C8000002251636-photo-bewan-ibox-femtocell.jpg
Le français Bewan annonce cette semaine la mise au point d'une box qui répondrait parfaitement à cette problématique : baptisée iBox Femtocell, elle dispose en effet d'un module lui permettant d'accepter des connexions venant d'appareils en 3G, tels qu'un téléphone mobile, qu'elle se chargera ensuite de rerouter via les réseaux mobiles nationaux par l'intermédiaire de la ligne ADSL de l'abonné. Par l'intermédiaire d'une telle box, un fournisseur d'accès à Internet serait en mesure aisément se constituer un embryon de réseau mobile, particulièrement efficace dans les zones urbaines.

Comme toute box qui se respecte, la Bewan iBox Femtocell réunit d'un même boîtier modem ADSL, routeur, point d'accès sans fil WiFi et gestion de la voix sur IP. A cet équipement classique s'ajoute une puce Femtocell, soit une mini antenne relais 3G, qui permet donc de se connecter à son réseau local à partir de tout téléphone mobile compatible. En théorie, il devient donc possible de passer un appel depuis son mobile en 3G, mais de profiter de sa box pour faire transiter la communication en voix sur IP, via le réseau ADSL, avec à la clé, de substantielles économies.

Là ne réside pas le seul intérêt pour le consommateur, puisqu'une box 3G est également capable de communiquer avec les réseaux mobiles. Une bonne façon d'assurer la continuité de service en cas de rupture de la connexion ADSL.

C'est toutefois sans doute l'opérateur qui a le plus gros à gagner dans l'affaire, puisque des box équipées de Femtocells lui permettraient de mailler bien plus étroitement son réseau mobile, chaque puce jouant alors le rôle d'une antenne relais capable de couvrir quelques dizaines, voire quelques centaines de mètres. S'il obtient la quatrième lience 3G, Free pourrait tout à fait envisager cette solution, qui lui permettrait d'offrir une véritable convergence fixe / mobile, tout en capitalisant sur son parc de quelque trois millions de Freebox.

Pour l'instant, aucun des opérateurs français n'exploite sa technologie. Même Bouygues, qui se dit premier sur le « quadruple play », ne dispose pas pour l'instant d'une box compatible 3G. On sait en revanche que tous étudient sérieusement la question. Bewan saura-t-il placer ses pions ?
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Microsoft retire Media de la suite Expression Studio
Internet source d'information privilégiée aux USA ?
Battlestations Pacific : le test dans nos 15 heures
Une semaine avant la sortie de  Blood Bowl  en vidéo
Antivirus: GData 2010 finalisé, BitDefender en beta
Le client pour  America's Army 3  est disponible
Les premiers tests de l'iPhone 3G S d'Apple : bien mais peut mieux faire ?
Microsoft met en garde contre Google App Sync
Quoi de neuf en jeux vidéo ce jeudi ?
Orange envisage de fermer sa plate-forme de blogs
Haut de page