Microsoft porte plainte pour fraude au clic

01 juin 2018 à 15h36
0
01957538-photo-le-logo-de-microsoft.jpg
Un procès pour l'exemple ? Accusé dans de nos nombreux dossiers antitrust, Microsoft se fait accusateur dans une affaire de fraude au clic. Le numéro mondial du logiciel a confirmé lundi au Wall Street Journal avoir déposé plainte contre trois individus basés au Canada.

Ces derniers sont soupçonnés d'avoir générer, par le biais de systèmes automatisés, des milliers de clics « stériles » sur des publicités mises en ligne via le service dédié de Microsoft. Le but de la manoeuvre ? Saper la confiance d'annonceurs dont le budget publicitaire aura été dépensé en pure perte et, par extension, gagner de l'argent en espérant réorienter le trafic sur leurs propres sites web.

Les annonceurs « légitimes » (assurance auto, monnaie virtuelle utilisée dans le jeu World of Warcraft, etc.) auraient constaté des dysfonctionnements l'an dernier. Après avoir mené sa propre enquête, Microsoft a déclaré avoir retrouvé la source de la fraude supposée. D'après l'éditeur américain, trois personnes d'une même famille installée à Vancouver auraient généré plus de 250.000 dollars par ce biais. La famille concernée n'a pas souhaité s'exprimer. Quant au groupe Microsoft, il réclame 750.000 dollars de dommages et intérêts.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

UK : musique illimitée chez Virgin avec Universal
Google : mise à jour de GMail, iGoogle et Google Maps pour smartphones Android et iPhone
Dette : Thomson obtient un sursis de 5 semaines
Rock : Sun aurait avorté son projet de processeurs
Pas de muti online mais un Blu-ray pour  Ghostbusters
Canonical veut améliorer l'ergonomie d'Ubuntu
Retour sur les GeForce 200M : DirectX 10.1 à bord
RIM dévoile officiellement le Blackberry Tour 9630
La 4ème licence 3G coûtera finalement 240 M d'euros
Traveler 200 : une clé USB de 128 Go chez Kingston
Haut de page