Ubuntu 10.04 : démarrage en 10 secondes

10 juin 2009 à 17h49
0
00C8000001591494-photo-logo-ubuntu-marg.jpg
Lors du sommet Ubuntu Developer Summit organisé par Canonical à Barcelone, le développeur Scott James Remnant a insisté sur le temps de démarrage du système, une obsession de tous les éditeurs depuis quelques mois face à la croissance du marché des netbooks. Selon Ars Technica, M. Remnant explique que le temps de chargement a diminué de 65 secondes depuis la version 8.10 et de 25 secondes dans la version 9.04. Pourtant, il précise que les choses peuvent encore être optimisées.

La prochaine version du système Ubuntu - Karmic Koala - devrait encore améliorer le temps de démarrage et pour la version suivante (10.04), l'objectif fixé est de 10 secondes). Pour ce faire, Scott James Remnant explique que les développeurs feront en sorte que le serveur Xorg, qui gère l'interface graphique du système, se charge le plus rapidement possible. Le même tour de force devra être réalisé pour le système de fichiers temporaire initramfs placé dans la mémoire du système et via lequel les modules du kernels ou le chiffrage des disques durs sont eux-mêmes chargés.

M. Remnant ajoute que le lancement du kernel et d'initramfs devrait se réaliser en deux secondes après quoi, deux autres secondes devraient être nécessaires pour charger les pilotes et monter le système de fichiers. Deux secondes, c'est aussi le temps que devrait prendre le chargement du serveur Xorg. Enfin les quatre secondes restantes seront utilisées pour lancer l'interface graphique et les différents éléments activés au sein du compte utilisateur de la machine.

L'une des conséquences de ce scénario serait la suppression de l'écran de démarrage dont Xorg n'aurait plus besoin. L'équipe prendra comme référence le netbook Dell Mini 9, disponible avec Ubuntu préinstallé. Notons cependant que l'objectif des 10 secondes est fixé pour une machine traditionnelle.

« 10 (secondes) c'est un bon nombre, notamment pour une distribution de Linux complète, générique et dont le développement est indépendant de tous matériels. Une fois cet objectif atteint, les équipes de développement seront en mesure de personnaliser Ubuntu pour une optimisation selon le matériel et l'équipe OEM devrait ainsi déployer des versions optimisées d'Ubuntu Netbook Remix encore plus rapides au démarrage », conclut Scott James Remnant.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Donald Trump sanctionné par Twitter et Facebook, pour une vidéo qualifiée de
La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
La version chinoise de la Tesla Model 3 remporte le prix de la qualité de fabrication
La Chine menace les Etats-Unis en cas de vente forcée de TikTok
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
TikTok et maintenant WeChat : les USA veulent
Polémique autour du minuscule impôt sur les bénéfices payé par Netflix en France en 2019
scroll top