Canonical : les applications d'Android sur Ubuntu

27 mai 2009 à 09h42
0
011D000002105800-photo-android-et-ubuntu-logo.jpg
Canonical LTD, la société du millionaire Mark Shuttleworth éditant le système Ubuntu Linux, voit les choses en grand. Après avoir levé le voile sur sa stratégie Internet, nous apprenons que les ingénieurs travaillent sur un environnement permettant de faire tourner les applications originellement développées pour le système Android sponsorisé par Google.

La firme de Mountain View a récemment distribué CupCake, la version 1.5 du kit de développement d'Android, qui corrige de nombreux bug et apporte une meilleure stabilité du système. De plus en plus de fabricants de téléphones envisagent de commercialiser leurs smarpthones sous Android à l'image de HTC ou de Samsung. Par ailleurs, plusieurs constructeurs de netbooks, tels que Dell ou Asus, avouent être également intéressés ou travaillent déjà sur une version adaptée du système. Notons d'ailleurs que certains développeurs ont porté Android sur une architecture x86.

Bien qu'il utilise le kernel de Linux, Android n'est pas à proprement parler un système GNU/Linux. En effet, la plateforme est basée sur un environnement Java développé par Google, lui-même non compatible avec les applications écrites pour la machine virtuelle standard de Java. A ce jour, il n'est donc pas possible de transposer facilement les applications d'un environnement Linux standard vers Android et vice-versa.

0118000002105814-photo-android-et-ubuntu.jpg
Crédits : Scott James Remnant
Lors du sommet Ubuntu Developer, qui s'est déroulé hier à Barcelone, Michael Casadevall, développeur chez Canonical, a annoncé que la société était en train de mettre au point un environnement d'exécution bien particulier. En effet, ce dernier permet de faire tourner les applications originellement conçues pour le smartphone directement sur Ubuntu tout en laissant de côté les composants spécifiques à Android inutiles pour faire tourner l'application sur Ubuntu.

Le système de communication inter-processus d'Android, baptisé Binder, nécessite un pilote spécial au sein du kernel pour fonctionner correctement, cependant, ce dernier n'est pas encore activé. Canonical a donc trouvé un moyen de contourner Binder mais espère que les correctifs nécessaires seront distribués à temps afin que l'environnement d'exécution soit fonctionnel pour la prochaine version d'Ubuntu normalement prévue pour le mois d'octobre.

Les développeurs de Canonical s'intéressent actuellement au système de fichiers d'Ubuntu afin de le rendre accessible directement depuis les applications Android installées sur l'ordinateur. Encore à un stade initial, l'environnement d'exécution n'est pas encore distribué mais Canonical devrait le rendre disponible et inviter la communauté à joindre leur efforts.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

L'union sacrée des télécoms européens, qui vont partager leurs données pour lutter contre le coronavirus
Coronavirus : le traçage numérique
Coup dur chez HPE : des SSD destinés aux entreprises pourraient se briquer après 40 000 heures
L'empreinte carbone issue de la consommation des Français a chuté de deux-tiers avec le confinement
Xiaomi lancera la très attendue Mi TV 4S 65
Le stockage d’énergie sous forme d’hydrogène fait un bond en avant
Folding@home dépasse l'ExaFLOP pour lutter contre le Coronavirus
Des Macbook propulsés par des processeurs ARM prévus pour l'an prochain
ESET commercialise un antivirus dédié aux terminaux Linux
Covid-19 : Dyson (aussi) va produire des respirateurs durant la crise
scroll top