Ideo : Bouygtel lance le 1er forfait quadruple play

Alexandre Habian
14 mai 2009 à 21h59
0
00C8000002073034-photo-ideo.jpg
Troisième opérateur mobile français, Bouygues Telecom est néanmoins le premier opérateur historique à se lancer dans le « quadruple play », laissant accès à une offre d'Internet par ADSL, à la TV, à la téléphonie fixe et... à une gamme de forfaits mobiles.

Car il faut bien avouer que sept mois après le lancement de son offre ADSL triple play baptisée Bbox, Bouygues peine à se faire une place parmi les leaders du secteur que sont Orange, Free et SFR. « Nous comptons à ce jour quelques dizaines de milliers d'abonnés », précise Olivier Roussat, le directeur général de Bouygues Telecom (à gauche ci-contre). D'où la nécessité de trouver une solution pour développer cette activité. L'opérateur compte donc notamment piocher dans sa base de 9,7 millions de clients mobiles pour rendre plus dynamique son offre ADSL. « Nous pouvons desservir 63% de notre base client sur l'ADSL », précise-t-il à cette occasion.

00C8000002073048-photo-olivier-roussat-fr-d-ric-ruciak.jpg
Mais c'est également sur la nouvelle offre « idéo » que Bouygtel compte faire la différence. « Nous voulons répercuter sur les clients les gains de productivité (aménagement du service client, points de vente pouvant faire double emploi, ...) en étant à la fois un acteur du fixe et du mobile », complète Olivier Roussat. Pour ce faire, le forfait « idéo » qui verra le jour à partir du 25 mai prochain proposera tout d'abord une offre ADSL complète.

La Bbox permettra toujours d'accéder à l'Internet à 20 mbps, à la réception TV numérique en zone dégroupée (plus de 90 chaînes gratuites dont les chaînes HD de la TNT et le portail CanalPlay attendus cet été) et aux appels illimités vers les numéros fixes en France métropolitaine et vers plus de 100 destinations internationales. En revanche, si l'opérateur offrait jusque là 3 heures d'appels depuis la Bbox vers les mobiles de tous les opérateurs, cela devient désormais une option facturée 10 euros par mois. Là où l'offre devient intéressante, c'est donc au niveau de l'intégration d'un forfait mobile en plus d'un simple accès ADSL classique, le tout pour un prix situé à partir de 44,90 euros par mois.

01C2000002073042-photo-forfaits-id-o.jpg

Le forfait mobile propose par défaut les SMS, les MMS, l'internet mobile (jusqu'à 500 Mo de téléchargement à vitesse maximale puise bridage des débits), les emails et la TV en 3G/3G+, le tout de manière illimitée. Côté voix, 4 offres sont disponibles pour bénéficier de 2 à 6 heures d'appels par mois, avec ou sans plage de communications illimitées vers tous les opérateurs. A noter que les tarifs présentés dans la plaquette ci-dessus s'entendent pour un engagement « mobile » de 24 mois. Il faudra ajouter 7 euros par mois de plus pour seulement 12 mois d'engagement.

Ces tarifs paraissent donc assez agressifs, mêmes comparés à ceux pratiqués par les offres de base de Bouygues Telecom. Si l'on prend un forfait triple play classique à 30 euros par mois et que l'on ajoute une offre mobile 1h+1h à 27 euros par mois qui comprend les SMS/MMS illimités et enfin l'option « Web & Mail » à 10 euros par mois pour l'internet mobile illimité, le montant total de la facture de l'abonné s'élève déjà à 67 euros par mois. En souscrivant au nouveau forfait « idéo » à 44,90 euros par mois (pour 2 heures communication), cela représente déjà une économie mensuelle de près de 22 euros. Bouygues Telecom s'est même amusé à comparer ses tarifs avec ceux pratiqués par Orange (image ci-dessous) et le la filiale du groupe Bouygues en conclut pouvoir faire économiser jusqu'à 30 euros par mois sur la facture de ses clients.

01C2000002073062-photo-comparatif-forfaits-id-o.jpg

En terme de limitations, Frédéric Ruciak, le directeur du marketing grand public de Bouygues Telecom, précise que cette offre ne « propose des synergies qu'une seule fois ». En d'autres termes, il ne sera pas possible de bénéficier des tarifs proposés à tous les membres d'une même famille. C'est uniquement avec un accès ADSL et un forfait mobile qu'elle se décline. Les autres membres de la famille désirant également une offre mobile devront donc se tourner vers d'autres forfaits de l'opérateur... ou vers d'autres opérateurs.

Concernant la convergence fixe/mobile, Bouygues ne compte pas copier le modèle des offre Unik d'Orange, Freephone de Free ou même HappyZone de SFR. Seuls les messages vocaux du répondeur fixe pourront être consultés sur Internet au sein d'une messagerie unifiée incluant les appels émis/reçus/manqués depuis l'ordinateur. Un seul service client sera enfin proposé, de même qu'une garantie de l'activation des services en moins de 24 heures à compter du raccordement par France Telecom sur le réseau ADSL de Bouygues Telecom. Enfin, pour motiver les indécis à basculer vers son réseau, Bouygtel pourra installer sur demande la Bbox domicile et propose une prise en charge des frais de résiliation jusqu'à 50 euros.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Soyez toujours courtois dans vos commentaires et respectez le réglement de la communauté.

0
0

Actualités récentes

Idée cadeau de Noël : cette enceinte Bose SoundLink Mini II à -40 % chez Darty
Les meilleurs bons plans high-tech du Black Friday chez Amazon et Cdiscount
La barre de son Samsung Harman Kardon HW-Q70T à prix fou pour le Black Friday
La Smart TV Samsung Incurvé LED 4K UHD 49 pouces à prix cassé pour le Black Friday
Airbnb : une valorisation évoquée à 35 milliards, est-ce bien raisonnable ?
L'abonnement NordVPN au prix choc de 2,80€/mois pour le Black Friday
Opera GX : Razer implémente des effets Chroma Lighting plus poussés pour le navigateur
Idée cadeau pour Noël : mini console PC Engine en promo sur Amazon !
PS Now : la librairie s'étoffe de nombreux jeux en décembre, dont Horizon Zero Dawn Complete Edition
Initiative ClearSpace : l'ESA signe officiellement pour nettoyer l'orbite basse de la Terre
Haut de page