Mexique : un téléphone portable au détriment de la vie privée

01 juin 2018 à 15h36
0
0064000002026002-photo-mexico.jpg
Au Mexique, l'état commence la création d'une énorme base de données afin de réduire la criminalité locale. Parmi les moyens qui ont été mis en place, chaque téléphone mobile sera identifié. En effet, beaucoup de criminels emprisonnés continueraient leurs activités illégales par téléphone ; une occasion pour les autorités d'enregistrer les conversations des habitants.

Dans un premier temps, tous citoyens mexicains possédant un terminal (70 millions) devront envoyer un SMS avec leur nom, leur date de naissance et leur numéro de sécurité sociale. Si ces informations ne sont pas envoyées avant le 10 avril 2010, leur ligne téléphonique serait purement et simplement coupée. Dans le cas d'une nouvelle souscription, le client devrait non seulement fournir ces mêmes informations mais aussi une photo d'identité ainsi que...ses empreintes digitales!

De son côté le gouvernement conservera une archive de toutes les communications téléphoniques, des SMS et des messages vocaux. Cette base pourra être consultée en formulant une demande auprès d'un juge et dans le cadre d'une enquête criminelle.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Lite-On met à jour son lecteur/graveur combo Blu-ray
Partage des infrastructures 3G : l'Arcep exige l'accord-cadre pour la fin 2009
Office et Exchange 2010 : Microsoft lève le voile
YouTube accompagne ses vidéos d'une option d'achat
LaCie Rugged XL : 1 To qui resistent aux chocs
Fusion Media Explorer : explorateur 3D signé AMD
ad:tech : Cyrille Geffray, Smart AdServer : « La bannière pub est un maillon essentiel»
« La virtualisation : un marché en pleine expansion ! », par Stéphane Dutot
Facebook au top du classement des réseaux sociaux
Un éditeur de niveaux pour la version PC de  Braid
Haut de page