Un ancien chercheur de Sun crée sa jeune pousse 2.0

01 juin 2018 à 15h36
0
02024058-photo-john-busch.jpg
C'est la débandade chez Sun ! Après les départs des co-fondateurs de MySQL et du gourou Sparc, John R. Busch, ex-directeur de recherche des labos Sun, va faire fortune ailleurs. Busch vient de lancer sa jeune pousse californienne, Schooner Information Technology, sur un marché encombré (IBM, HP, Dell, Sun, Cisco, etc.)

Schooner a reçu le soutien des fonds CMEA Capital et de Redpoint Ventures pour un investissement total de 15 millions de dollars. La start up commercialisera à partir de mai 2009 une appliance serveur pour centre de données basée sur les processeurs Nehelem et les SSD (Solid State Drives) d'Intel, le tout couplé à des serveurs IBM System x3650 M2. Ce dispositif intéressera les flux de données web et, plus largement, les environnements de type cloud, où le stockage de données et l'exécution d'applications s'effectuent par le biais de multiples serveurs connectés à internet.

Sur ce segment, Schooner va notamment entrer en compétition avec le groupe HP. Ce dernier, en coopération avec Fusion-io, spécialiste de la technologie SSD, s'est récemment lancé sur ce segment. Dans ce contexte, Sun Microsystems, qui a récemment rejeté l'offre de rachat à 7 milliards de dollars présentée par IBM, peut-il se permettre de perdre ses forces vives ?
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Les premiers détails d'un smartphone Android de Samsung dans la nature ?
Hadopi : l'UFC appelle à des expertises indépendantes
Microsoft SideWinder X3 : nouvelle souris pour joueurs
EDF : de la
Jocelyn Guyon, Massmotionmedia : «Pour la vidéo, le taux de clic est obsolète »
  Doom 4  : ni une suite, ni un reboot de la série
  CoD World At War PC  : les nouvelles cartes gratuites
Vidéos et images pour  Battlestations : Pacific
Insolite : cinéma gratuit pour freiner le piratage
ad:tech : Geneviève Petit «Les directeurs de la communication vont se transformer en DJ»
Haut de page