Tim Armstrong prend officiellement les rênes d'AOL

18 septembre 2018 à 14h41
0
02016898-photo-timarmstrong.jpg
Ancien vice-président en charge des ventes publicitaires chez Google, Tim Armstrong prend ses fonctions de président du conseil d'administration et de directeur général d'AOL. Nommé à ce poste le 12 mars dernier, Amrstrong succède à randy-falco. Ce dernier, tout comme Ron Grant, jusqu'ici directeur des opérations, va quitter la société.

En début de semaine, Tim Armstrong a transmis une note d'introduction à ses nouvelle équipes, note dont All Things Digital s'est procuré copie. Armstrong déclare vouloir « redonner toute sa magie à AOL ». Il se donne 100 jours, les fameux, pour examiner l'état de l'entreprise internet américaine avant de présenter, en juin prochain, les choix stratégiques censés permettre à AOL de reprendre des parts de marché sur ses principaux concurrents : Google, Yahoo et Microsoft.

Il est probable que cette initiative passe par de nouvelles coupes sombres. Pour mémoire, la filiale internet du groupe Time Warner a supprimé quelque 700 postes au premier trimestre 2009, soit environ 10% de son effectif. La direction de la société évoquait alors les difficultés liées à la crise économique mondiale et la nécessité de recentrer l'activité de la société sur trois pôles : la publicité (Platform A), les contenus (MediaGlow) et le réseau social (People Networks).
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Pumbby rémunère les mobinautes qui acceptent de recevoir des publicités mobiles
Brevets : Microsoft condamné à verser 388M$ à Uniloc
Le TGI de Paris prononce l'annulation de la marque « Emailing »
Plus de 7 minutes de vidéo pour  Black Prophecy
Louvre Hôtels (Campanile, Kyriad) et HRS se lancent dans le tourisme sur mobile et iPhone
Facebook passe la barre des 200 millions de membres
Images, vidéo et date pour Stalin vs Martians
Le réseau électrique américain aurait été piraté
Quinze entreprises françaises finalistes du Red Herring 100 Europe 2009
Le tout numérique en retard pour France Numérique ?
Haut de page