Red Hat : l'avenir de Linux passe par le mobile pro

01 juin 2018 à 15h36
0
00470165-photo.jpg
Red Hat, référence du logiciel open source à destination du monde des affaires, estime que l'avenir de Linux passe par les terminaux mobiles et les netbooks. Des acteurs comme Google avec Android, Canonical avec Ubuntu ou encore Intel avec Moblin ont ouvert la voie... côté grand public.

Quoi qu'il en soit, Jim Whitehurst, président de Red Hat, réaffirme dans un entretien accordé lundi au New York Times vouloir se concentrer sur les entreprises. Or, Fedora, distribution Linux communautaire soutenue par Red Hat est à la base du projet Moblin et de l'OS Linpus du taïwanais Linpus Technologies, utilisé dans certains netbooks Acer.

Qui s'en étonnerait ? Au quatrième trimestre de son exercice fiscal 2008, Red Hat, acquéreur de JBoss dans le middleware, a réalisé un chiffre d'affaires de 166,2 millions de dollars, en hausse de 17% sur un an. Par ailleurs, bien que le bénéfice du groupe de Raleigh, Caroline du nord, ait baissé (-7% sur un an), il a toute de même affiché 22 cents par action, au lieu des 20 cents attendus.

Red Hat compte parmi ses principaux concurrents, du côté des distributions du système d'exploitation libre et ouvert GNU/Linux : Novell (Suse) et Canonical (Ubuntu) ; du côté middleware (logiciels intermédiaires entre applications et réseaux) : Oracle, Microsoft et IBM.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Orange met Mozart en relief
Fibre : 550.000 foyers éligibles, 40.000 raccordés
Google détourné pour une campagne présidentielle ?
Observatoire de l'internet mobile : 20,5% des français sont des mobinautes
[Vidéonaute] Prise en main de la TV d'Orange sur l'iPhone d'Apple
Ad:tech - Jean-Baptiste Rudelle, Criteo :
Ad:tech - C. Stucki, Clash-Media :
Une pré-alpha de Chrome pour Mac OS X
Mouna Roger, Adtech :
Sparkle met à son tour 2 Go sur une GeForce GTX 285
Haut de page