Concours de piratage : les mobiles déclarés inviolables

01 juin 2018 à 15h36
0
01991164-photo-cansecwest.jpg
Zéro ! C'est le montant empoché par les développeurs présents à la conférence de sécurité logicielle baptisée « Pwn2Own » et organisée au Canada en fin de semaine dernière.

Pourtant, à l'occasion de la conférence « CanSecWest », était promise une somme de 10 000 dollars à quiconque pouvait montrer qu'un système d'exploitation mobile est piratable. Tous les OS mobiles ont ainsi été soumis à rude épreuve, du système interne de l'iPhone, à Symbian en passant par Blackberry OS, Android ou Windows Mobile.

Résultat : dans le monde des ordinateurs « fixes », ce sont les principaux navigateurs web du marché qui ont montré des failles de sécurité. Internet Explorer, Firefox et Safari ont été touchés par ces failles. En revanche, dans le monde des mobiles, tous son restés inviolés.

Le blog de la conférence indique que ces terminaux sont encore trop récents pour montrer de vraies vulnérabilités, surtout avec leur capacité mémoire et processeur encore très limités. En conséquence de quoi ces terminaux sont sans doute piratables mais le processus pour y parvenir est encore compliqué et difficilement reproductible. A cela s'ajoute l'absence d'un « débugeur » qui limite encore plus le piratage de ces plateformes mobiles. Les organisateurs de la conférence promettent que l'année 2010 devrait être l'année du piratage des mobiles...
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Samsung N110 : petite mise à jour dans la lignée du NC10
USA : le smartphone de Dell n'aurait pas conquis les opérateurs
  Spore : Aventures Galactiques  , images et vidéo
Le cofondateur d'Android à la tête d'un fonds d'investissement de Google ?
Alexandre Farro, Tivipro : « Moins de 5% des entreprises utilisent de la vidéo »
Cegid lance son unité SaaS, Cegid Interactive
Dan Rosensweig nommé PDG de Guitar Hero
La sortie d'un mystérieux smartphone de Palm repoussée
L'IEEE veut accorder les réseaux sans-fil entre eux
  Max Payne 3  enfin annoncé, les premiers détails
Haut de page