Le smartphone HTC Dream d'Orange serait-il bâclé ?

01 juin 2018 à 15h36
0
Depuis quelques jours, Orange commercialise son premier smartphone Android en France sous le nom de « HTC Dream ». Seulement, nombreux sont les mobinautes qui nous rapportent des problèmes d'utilisation du terminal parfois assez gênants. SFR a préféré attendre le mois prochain pour lancer son smartphone Android, le HTC Magic; Orange aurait-il du en faire de même ?

Tout d'abord, c'est au niveau de l'offre d'accessoires offerts que Orange s'avère moins généreux que SFR. Là où ce dernier compte offrir une carte Micro SD de 8 Go, Orange n'offre qu'une carte de 2 Go. Ensuite, le premier opérateur français a visiblement oublié une touche accessible directement depuis le clavier physique du HTC Dream... Alors que le clavier compte 2 arobases (signe « @ »), il manque l'apostrophe ! Même sur le clavier QWERTY de la version américaine du HTC Dream, le T-Mobile G1, l'apostrophe était pourtant présente.

01C2000001966880-photo-htc-dream.jpg
Deux arobases mais aucune apostrophe sur le HTC Dream

Ensuite, c'est au niveau logiciel que le HTC Dream déçoit. D'abord parce qu'il intègre une mise à jour du système Android vieillissante. Nous avons déjà abordé ce cas dans nos colonnes. Du fait de la non utilisation de la mise à jour « Cupcake » de Google, le HTC Dream ne possède pas de lecteur vidéo, ne peux pas enregistrer de vidéos via son APN, ne supporte pas le Bluetooth stéréo, n'intègre ni le service Google Latitude ni le service recherche vocale de Google et ne propose pas de clavier numérique virtuel.

Pire, comparativement à tous les autres smartphones Android mis sur le marché, le HTC Dream d'Orange possède des fonctions qui ont été tout simplement retirées du mobile. Exit la synchronisation de ses contacts et calendriers depuis GMail, le HTC Dream ne permet que de synchroniser en temps réel ses emails reçus depuis GMail. Mais alors que les smartphones Android ne peuvent pas déjà synchroniser des contacts avec Exchange ou avec Outlook, il n'existe aucun moyen aisé de réaliser une telle opération avec GMail ou d'autres services similaires. Il faudra télécharger un programme additionnel sur l'Android Market (comme Funambol) pour le faire, non sans difficultés.

Reste à savoir si Orange corrigera rapidement la situation car pour l'heure, le smartphone Android de l'opérateur exploite certes la même base technique le T-Mobile G1 commercialisé aux Etats-Unis ou en Angleterre mais il semble nettement moins abouti.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Une démo pour  Red Faction Guerilla  début avril
HP réduit de 10% les salaires chez EDS
Frank Esser, SFR :
Le come back de la GDDR4 sur les cartes ATI
SFR et Free s'insurgent contre France Telecom
Nicole Van Der Bilt :«Bebo, AIM et ICQ touchent près d'un million d'internautes français»
Un processeur ARM dans le prochain XO de l'OLPC ?
Un nouvel  Assassin's Creed  en préparation
Android Market : l'App Store de Google victime de son succès
  Wallace & Gromit  arrive le 24 mars prochain sur PC
Haut de page