Quadrature du Net : "5 gus dans un garage"... ou pas ?

Par Alexandre Laurent
le 08 mars 2009 à 22h39
0
00076079-photo-emule-libre.jpg
Il est des rouages dont on aimerait connaitre les mécanismes. Quelques heures avant que paraissent les résultats d'une étude qui sert parfaitement le propos de la loi « Création et Internet », une dépêche AFP résume les enjeux du texte et en évoque les opposants au texte, du parti socialiste à La Quadrature du Net, collectif fondé dans le but de sensibiliser les internautes aux dérives potentielles du projet.

Intitulée « Internet: texte antipiratage à l'Assemblée pour la défense de la création », cette dépêche se conclut par une citation relative à ce collectif : « Ce sont cinq gus dans un garage qui font des mails à la chaîne », aurait laissé entendre le cabinet de Christine Albanel selon l'AFP.

Alors que la loi Création et Internet prévoit d'envoyer des mails à la chaîne (dix mille par jour dans un premier temps) aux internautes détectés sur les réseaux d'échange de fichiers, cette déclaration peu amène ne risque-t-elle pas de servir les détracteurs du texte ? On ne le saura pas, puisque la citation a été supprimée dimanche soir.

Vers 19 heures, le site PC Inpact s'en empare, la met en avant dans le titre d'un article, et tire une seconde salve une heure plus tard, en publiant la réaction de l'un des fondateurs de la Quadrature du Net. A 21 heures, troisième actualité : la dépêche AFP publiée dimanche matin a été amendée de façon à faire disparaitre la réaction du cabinet de Christine Albanel.

01965822-photo-google-afp-cinq-gus.jpg

Diffusée par différents médias et, de fait, soumise au jeu du cache des moteurs de recherche, la citation initiale ne disparait pas complètement, alors même que la dépêche concernée a été supprimée, ou modifiée, sur la plupart des sites qui la référençait. La capture ci-dessus montre par exemple comment est encore vue cette dépêche par Google, alors que le lien concerné mène maintenant vers un autre article où aucune mention n'est faite des « cinq gus ». La version d'origine de cette dépêche est encore visible via ce lien, sur le site du quotidien belge La Libre.

Motif de cette élision a posteriori ? Chacun interprètera cette anecdote comme il l'entend - collusion ou erreur ? Elle n'en souligne pas moins une nouvelle fois les tensions qui entourent le projet de loi « Hadopi »...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Beesexual, la nouvelle campagne de Pornhub pour aider à sauver les abeilles
Le redémarrage du Large Hadron Collider (LHC) pourrait nous donner des clés sur la matière noire
Twitter : Jack Dorsey a rencontré son plus grand « fan »... Donald Trump
Après le vélo électrique, Xiaomi présente un cyclomoteur électrique de 120 km d'autonomie
Tesla dévoile une voiture sans volant, qui serait commercialisée dès 2021
Les trottinettes Lime piratées en Australie pour dire des phrases salaces
Revue de presse - Le Samsung Galaxy Fold plie... sous le poids des critiques
Comparatif 2019 : Quelle est la meilleure trottinette électrique pour votre usage ?
GTX 1650 : côté multimédia, la puce entrée de gamme de NVIDIA hérite de la génération Volta
Razer ajoute une dalle OLED 4K à son Blade 15 et revoit le design du Blade Pro 17
Oppo lance le Reno 10x zoom : un smartphone haut de gamme avec Snapdragon 855 pour 799€
Contre toute attente, Samsung travaillerait sur deux smartphones pliables supplémentaires
Tesla dévoile Robotaxi, son service de voitures autonomes en autopartage
Projet Wing : Google obtient l’autorisation de faire voler ses drones de livraison aux US
Accusé à tort par la reconnaissance faciale, un étudiant réclame 1 milliard à Apple
scroll top