La Quadrature du Net : acte de résistance ?

28 mars 2008 à 17h58
0
01021502-photo.jpg
Pour la bonne cause ! Christophe Espern, co-fondateur de l'initiative eucd.info, explique dans un communiqué daté de mercredi en quoi consiste son nouveau site : la Quadrature du Net. « Alors que le projet de loi Olivennes visant à instaurer la riposte graduée doit être voté avant l'été, un groupe de citoyens lance « la Quadrature du Net » pour alerter sur ce projet du gouvernement, d'autres tout aussi inquiétants, et faire des propositions alternatives. »

Le gouvernement a effectivement fait savoir qu'il souhaitait que plusieurs d'entre eux, dont le projet Olivennes, le projet de décret étendant la rétention des données de connexion ou encore celui de lutte contre la cybercriminalité, soient adoptés avant la présidence française de l'Union européenne le premier juillet, et que ces mesures soient généralisées au niveau communautaire dans la foulée. Le projet Oliviennes, principale cible de l'initiative, vise à instaurer la riposte graduée: une coupure d'un an, sans procès, telle une coupure EDF, de la connexion internet des pirates récidivistes. Une solution pour responsabiliser les internautes et protéger la création artistique?

Les « promoteurs de projets qui nous inquiètent cherchent à résoudre, un problème comparable à la quadrature du cercle », insiste Christophe Espern. « Ils n'ont pas compris que nous avons changé d'ère, que certaines approches sont dépassées, qu'il faut repenser collectivement notre façon d'aborder le contrôle de l'information. Selon nous, il est impossible de contrôler efficacement la circulation de l'information à l'ère du numérique par le droit et la technique, sans porter atteinte aux libertés publiques et freiner le développement économique et social. C'est ce que nous appelons la quadrature du net ».

Outre Christophe Espern, on y retrouve, entre autres, Jérémie Zimmerman, membre de l'April - Association pour la promotion et la recherche en informatique libre -, et Philippe Aigrain, un ancien chef du secteur technologie du logiciel à la Commission européenne, auteur du livre « Cause commune : l'information entre bien commun et propriété » et farouche opposant aux « lobbies de la rareté ». Bien qu'Internet ait longtemps été hors de portée des législations nationales, la volonté des pouvoirs publics d'en réguler et d'en contrôler démocratiquement le fonctionnement reste légitime. Espérons que la Quadrature du Net saura dénoncer les dérives sans pour autant tomber dans de vaines polémiques.

01021504-photo.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Porn : Macron veut
Émissions de CO2 : Bruno Le Maire milite pour le déplafonnement du malus automobile
Tesla Cybertruck, l’impressionnant pick-up électrique venu d’ailleurs
La loi d'orientation des mobilités (LOM) a été adoptée par le Parlement
Bill Gates est de nouveau l'homme le plus riche au monde devant Jeff Bezos
Mustang Mach-E : Ford lâche la cavalerie électrique… et ça va faire mal
Xavier Niel se dit prêt à investir 1,4 milliard de sa fortune personnelle dans Iliad-Free
Votre maison côtière sera-t-elle sous l’eau chaque année en 2050/2100 ?
Droit voisin : des éditeurs de presse français portent plainte
Pourquoi Stadia ne sera pas intéressant avant un an

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top