Au Royaume-Uni, les mashups seront aussi soumises aux droits d'auteurs

01 juin 2018 à 15h36
0
00B4000001956984-photo-drapeau-angleterre.jpg
Suite à une consultation de la Commission Européenne sur la réforme des droits d'auteurs au sein de l'Union, le gouvernement britannique a officialisé ses positions vis-à-vis du contenu généré par les utilisateurs. En effet, les autorités anglaises souhaitent qu'il n'y ait pas d'exception aux droits d'auteurs.

« L'idée qu'il puisse y avoir une exception aux droits d'auteurs laisse penser que l'on devrait distinguer les utilisateurs des créateurs, ce qui, dans la plupart des cas, n'est pas justifié » expliquent le gouvernement à la Commission Européenne : en précisant qu'en 2007, 25% des internautes du pays téléchargaient illégalement du contenu illégal.

Pour cette raison l'Angleterre souhaite plutôtconcentrer ses efforts sur la mise en place d'un système facilitant l'apposition de droits d'auteurs et d'encourager les sociétés à entamer des discussions à ce niveau. « En plus de la licence 'Creative Commons', nous avons vu un accord entre les acteurs de l'industrie musicale représentés par l'Alliance MCPS-PRS Alliance et YouTube par le biais duquel les utilisateurs de YouTube avaient la possibilité d'utilisercertaines créations musicale sous une licence délivrée à YouTube ».

Au yeux du gouvernement anglais, la seule exception acceptable devrait être adressée directement aux personnes handicapées.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Un actionnaire de Facebook explique l’échec du rachat de Twitter
  The Book Of Unwritten Tales  en vidéo et en images
Spinvox transcrira les messages vocaux de Skype
AdCommerce : une solution publicitaire signée.. eBay
iPhone : NRJ passe le cap des 200 000 téléchargements, LCI Radio et RFI se lancent
YouTube Symphony Orchestra : 4 Français conviés
Utilisation du terme Netbook : Psion répond à Intel
Philippe Silberzahn, Digital Airways : «Android prendra rapidement une place prépondérante»
Yahoo! sanctionné par les autorités judiciaires belges
Infogérance : T-Systems signe avec Linde AG
Haut de page