Sarkozy : liste noire pour sites pédopornographiques

le vendredi 13 février 2009
00dc000001682372-photo-nicolas-sarkozy-hp.jpg
Le message du Forum des droits sur l'internet a été entendu. Nicolas Sarkozy a indiqué vendredi souhaiter la constitution d'une « liste noire » de sites pédopornographiques, sites dont l'accès serait bloqué dans le but de protéger les mineurs.

Le ministère de l'intérieur, les secrétariats d'Etat à la famille et au développement de l'économie numérique devront mettre en place cette liste, a précisé le chef de l'Etat lors d'une intervention à l'Elysée devant les représentants d'associations familiales.

Rappelons-le, l'exécutif français attend des opérateurs internet actifs dans le pays qu'ils bloquent l'accès aux sites pédopornographiques. A supposer que le blocage soit techniquement possible et qu'il n'empiète pas sur les libertés fondamentales, est-ce pertinent de demander aux fournisseurs d'accès internet (FAI) de bloquer des contenus illicites ?

« J'ai le plus grand respect pour la liberté, mais un site pédopornographique, ce n'est pas de la liberté (...) Il n'y a aucune raison que les FAI permettent l'accès à des sites pédopornographiques », a déclaré Nicolas Sarkozy. Avant d'ajouter : « internet n'est pas hors de l'Etat de droit. Notre devoir, c'est de protéger et d'aider les familles. » Le Président de la République n'a pas précisé à quelle date et sous quelles conditions la liste noire allait être créée.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top