Les mobinautes ont franchi le cap 4 milliards points de connexions Internet

01 juin 2018 à 15h36
0
00C8000001916304-photo-gsma.jpg
Le consortium GSMA, qui représente les intérêts de l'industrie du téléphone mobile à travers le monde, a annoncé que les internautes mobiles ont franchi le cap des 4 milliards points connexions.

Ce chiffre ne doit cependant pas être confondu avec le nombre d'utilisateurs car dans certains pays, les mobinautes possèdent plusieurs appareils. Il est estimé qu'en Europe de l'Ouest, un cinquième des connexions est généré par des utilisateurs possédant plus d'un seul terminal (téléphone, netbook...). Le GSMA explique que ce cap a pu être franchi principalement grâce au développement du téléphone mobile dans les pays émergeants et l'introduction des technologies mobiles dans des appareils tels que les netbook 3G.

Michael O'Hara, à la tête du département Marketing du GSMA déclare : « en ce début d'année 2009, le monde subit de plein fouet une crise qui touche l'intégralité de l'économie et toute les chaînes de communication. Pour faire face aux défis économiques les plus importants, le GSMA et ses partenaires veulent tirer profit de la mobilité afin de créer de nouvelles opportunités pour être plus productif et plus prospère ».

Sur ces quatre milliards points de connexions, 100 millions d'entre eux proviendraient des connexions mobiles haut débit. En 2013, le GSMA estime qu'il y aura 6 milliards points de connexion à travers le monde.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Le 3611 du Minitel gagne un sursis
Dell Wasabi : une concurrente pour la Polaroid PoGo
Un nouvel  Aliens Vs. Predator  chez Sega / Rebellion
Clubic fait le tour d'Internet Explorer 8 RC1
  Dawn Of War II  , les Tyranides en vidéo
Facebook fait encore mieux que MySpace
NVIDIA Ion : bientôt des netbooks sous Windows 7 ?
Fin de l’âge d’or pour la publicité en ligne ?
Bientôt un « survival pack » pour  Left 4 Dead  (MàJ)
App Store : 20 000 applications référencées mais Apple peine à convaincre China Mobile
Haut de page