La fondation de Bill Gates perd et gagne

01 juin 2018 à 15h36
0
01883778-photo-gates2.jpg
La Bill and Melinda Gates Foundation n'échappe pas à la crise. Dans une première lettre annuelle rendue publique lundi, Bill Gates, co-président de la fondation philanthropique et co-fondateur de Microsoft, numéro un mondial du logiciel, a déclaré : « Les actifs (de notre fondation) ont perdu 20% (à 38,7 milliards de dollars) de leur valeur en 2008 ».

Ces dernières années, la fondation aurait dépensé « plus de 5% » de ses actifs par an, soit 3,3 milliards de dollars, pour soutenir des programmes de santé et d'éducation par le biais des technologies de l'information et de la communication. Malgré la crise, a indiqué l'entrepreneur devenu philanthrope, « plutôt que de réduire ce montant en 2009, nous choisissons de l'augmenter à 3,8 milliards de dollars, soit environ 7% de nos actifs ».

Gates s'est également déclaré prêt à inviter les gouvernements à dépenser plus pour la santé et l'éducation des populations du monde. Les investissements dans l'éducation payent, ils sont, d'après les termes du cinquantenaire, « la ressource clé qui rend l'économie efficace ». Pour les fans et les critiques, Bill Gates a ajouté être enthousiasmé par « trois éléments magiques » de sa nouvelle activité : l'opportunité d'améliorer l'existence d'individus à travers le monde, la possibilité de créer des équipes dédiées au règlement de problèmes apparemment insolubles et, enfin, l'opportunité de travailler avec sa compagne, Melinda.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Nokia confirme qu'il sera bien MVNO au Japon via la marque Vertu
La ville de New York modernise le tourisme en s'associant à Google
BI : Tibco Spotfire intègre le carré magique Gartner
Western Digital : disque dur 2 To en approche
« Cloud computing : quelle est la valeur ajoutée d'un hébergeur ? » par Cong Duc Trinh
Aucune version PC de  Fable II  en cours chez Lionhead
GFK : l'électronique grand public en crise en France
Test de l'Antec Skeleton, un boitier... original
Une pluie d’euros pour MeteoJob
  Demigod  : entre collector et configuration requise
Haut de page