Oracle supprimerait 500 postes en Amérique du Nord

01 juin 2018 à 15h36
0
00FA000000426588-photo-oracle-quartier-g-n-ral.jpg
A l'heure où les budgets informatiques des entreprises sont revus à la baisse, Oracle aurait supprimé 500 postes sur le continent nord-américain, rapporte le Wall Street Journal.

D'après « une source proche du dossier » citée mercredi par le quotidien, ces suppressions concerneraient les activités vente et conseil de l'éditeur de progiciels. Oracle n'a pas confirmé.

Si le chiffre d'affaires du groupe a progressé de 6% à 5,6 milliards de dollars au second trimestre de son exercice fiscal 2009 clos le 30 novembre 2008, son bénéfice a légèrement baissé (-1% sur un an, à 1,3 milliard de dollars). L'entreprise gérait alors un effectif de 33.500 salariés aux Etats-Unis et au Canada, sur un total de 86.650 collaborateurs. Son concurrent direct, le groupe allemand SAP, qui a lui-même supprimé une centaine de postes la semaine dernière, emploie environ 51.000 personnes à travers le monde.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Web mobile : vente-privee.com passe en version mobile, Overblog s'invite sur iPhone
Mini Seedcamp : le concours des start-ups prometteuses fait un petit à Paris
Suivez les cours d'universités francophones sur iTunes U
4e licence 3G : Free joue la carte médiatique
La Chine compte 298 millions d'internautes, bloque le site d'Amnesty
Licence 3G : Qui sera le quatrième opérateur cellulaire français ?
« Les nouvelles tendances de la business intelligence », une tribune de Alexandre Schneider
Quoi de neuf en jeux vidéo ce mercredi ?
Marketing mobile : SBW rachète Generation5 et Jambo
Web OS : 25 copies d'écran du nouveau système d'exploitation mobile de Palm
Haut de page