RIM porte plainte contre Motorola pour clause de non concurrence abusive

24 décembre 2008 à 12h37
0
0078000001528720-photo-logo-justice.jpg
Research in Motion vient de déposer une plainte à l'encontre de l'américain Motorola qui empêcherait la firme canadienne de recruter ses anciens employés.

Afin d'éviter toute concurrence abusive, les deux sociétés s'étaient accordées à ne pas recruter leurs employés respectifs. Cependant, les clauses du contrat auraient dû expirer au mois d'août dernier.

RIM estime que Motorola tente de prolonger cet accord illégalement et a donc porté l'affaire devant la cour fédérale de Chicago. Le fabricant des smartphone Blackberry explique que Motorola tente « d'empêcher que RIM ne recrute des anciens employés de Motorola, parmi lesquels plusieurs milliers d'entre eux ont été ou sont en passe d'être licenciés », rapporte Reuters. En tout, Motorola entend licencier 3000 personnes afin d'économiser 800 millions de dollars l'année prochaine.

En février dernier, les deux firmes avaient signé un contrat par lequel chacune des parties pourraient accéder à des informations confidentielles. Motorola a demandé à un juge d'annuler cet accord.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Insolite : Google offre un smartphone HTC G1 à 17 000 de ses employés
Pump : un client BitTorrent tourné vers le légal
Coregistration : AdLead signe avec eTF1
Insolite : une jeune indienne diplômée du MCP à 9 ans
Haut-débit mobile : l'adoption de la 3G LTE s'accélère
Intel ne veut pas de GeForce 9400M pour ses Atom
La Poste lance un service d'achat à distance
LeMobile 2.0 lance son appel aux Jeunes Pousses
Progiciels : ITN obtient 700 000 euros auprès d’Oseo
« Quand l’email devient un outil de collaboration », une tribune d’Alexandre Mermod
Haut de page