La bibliothèque Europeana réouvre ses portes

24 décembre 2008 à 09h44
0
00C8000001418110-photo-drapeaux-de-l-union-europ-enne-et-de-la-france-sous-l-arc-de-triomphe-le-30-06-08.jpg
Le jour de son lancement le 20 novembre dernier, Europeana, la bibliothèque numérique du vieux continent, fut victime de son succès et dû fermer ses portes au bout de quelques heures. En effet, les serveurs auraient saturé sous la pression des 10 millions de requêtes par heure à travers monde.

Attendue depuis deux ans, Europeana fut créee dans le but de « préserver l'identité culturelle et le patrimoine de l'Europe » et selon Viviane Reding, la commissaire européenne chargée de la société de l'information et des médias, la bibliothèque devrait « dépasser dix millions d'objets culturels d'ici 2010 ».

Cette initiative vient confronter le projet Google Books Search lancé en 2004 et rassemblant plus de sept millions de livres numérisés ainsi que des objets culturels (photos, films, tableaux... ). En comparaison, pour Europeana, Viviane Reding avait annoncé le chiffre de dix millions pour 2010 avec un potentiel de 2,5 milliards d'ouvrages dans les bibliothèques européennes.

Hier soir, la bibliothèque est redevenue accessible mais un message informe le visiteur qu'en cas d'heure de pointe, le nombre de requêtes sera limité.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Netbook : Orange aligne ses prix sur Bouygues Telecom
Père Noël et stations de ski dans Google Earth
Free quitte la Fédération française des télécoms
Moblin : Intel ouvre un centre de développement à Taïwan
Sony préparerait un
Fennec : Firefox mobile passe en version alpha 2
L'Arcep veut voir Free et Numericable dans le mobile
Gartner :
Préparez votre réveillon avec la logithèque Clubic !
L'Union Européenne souhaite taxer les téléphones multi-fontion
Haut de page