Oracle affiche un bénéfice en légère baisse

Alexandre Laurent
19 décembre 2008 à 08h43
0
00C8000001641068-photo-oracle-logo.jpg
Deuxième éditeur de logiciels au monde, Oracle annonce à l'occasion de la publication des résultats du deuxième trimestre de son exercice 2008/2009, un bénéfice en léger retrait mais conforme aux attentes.

Celui-ci s'établit, hors éléments exceptionnels, à 1,3 milliard de dollars - 0,25 dollar par action, soit une baisse de 1% sur un an, qu'Oracle impute en partie à la reprise du dollar face aux autres devises, qui lui aurait fait perdre 0,03 dollar par action.

Oracle affiche pourtant un chiffre d'affaires en hausse de 6% sur un an, à 5,6 milliards de dollars. Les revenus provenant de l'activité logiciels progressent de 8% pour s'établir à 4,5 milliards de dollars, alors que la division services enregistre une baisse de 2%, à 1,1 milliard de dollars.

Fin octobre, Oracle s'était lancé dans un programme de rachat d'actions à hauteur de 8 milliards de dollars, dans le but d'influencer à la hausse le cours de l'action en bourse. Jeudi soir, au Nasdaq, le titre Oracle a pris 0,64 dollar (3,9%) pour atteindre 17,25 dollars après la fermeture des marchés. Depuis le début de l'année, l'action a perdu environ 26% de sa valeur.

L'optimisme semble toutefois de rigueur pour Oracle, qui dit s'attendre à des bénéfices de l'ordre de 0,31 à 0,33 dollar pour le troisième trimestre de son exercice, hors exceptionnels.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Linky : pour l'ANFR, les Equipements Radio des compteurs sont sans danger pour la santé
Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
La France va créer son commandement militaire de l'espace
Peugeot 3008 Hybrid : tout ce que l’on sait du futur SUV de la firme sochalienne
La Zone 51 envahie ? L'armée américaine pourrait répondre par la force
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
scroll top