Bouygues Telecom : une plainte pour avoir le droit de commercialiser l'iPhone

Par
Le 11 décembre 2008
 0
00c8000001531302-photo-t-l-phone-mobile-apple-iphone-3g-16go-blanc.jpg
Comme le précisait le quotidien La Tribune début octobre, Bouygues Telecom a saisi le Conseil de la concurrence pour remettre en cause l'exclusivité de la vente sur le sol français de l'iPhone 3G d'Apple avec un abonnement Orange.

Car commercialisé depuis le 29 novembre 2007, le premier baladeur communicant de la firme à la pomme n'est disponible qu'avec une carte SIM pré embarquée en provenance d'Orange France. Bien qu'il soit disponible à la vente également « nu » et non simlocké, son prix de vente est volontairement prohibitif pour dissuader les mobinautes de l'acquérir hors pack opérateur tout en respectant les lois locales.

Jugeant que cette situation n'est pas assez claire pour Bouygues Telecom, qui au passage propose de rembourser jusqu'à 460 euros sur l'achat d'un iPhone 3G 16 Go d'Orange désimlocké en échange d'un ré engagement de ses clients pendant 24 mois, l'opérateur a préféré saisir le Conseil de la concurrence faute d'accord à l'amiable. Selon l'AFP, cette plainte sera examinée le mercredi 17 décembre prochain. En attendant, Bouygues Telecom nous précise « ne pas commenter les procédures en cours ».

A noter que dans le même temps Orange profite de la fin d'année pour étendre davantage son réseau de distribution de l'iPhone 3G. Déjà présent dans les boutiques du groupe France Télécom ou dans des enseignes comme Carrefour, Auchan, Boulanger et The Phone House, le nouvel iPhone d'Apple sera prochainement disponible également auprès des APR (Apple Premium Reseller) français. Une juste récompense après des mois d'attente... et de formations.

Toujours est-il qu'Orange France ne bénéficie désormais que d'une exclusivité de façade concernant la vente de l'iPhone 3G, SFR et Bouygues proposant tous deux depuis quelques mois des offres de remboursement du terminal pour leurs clients les plus fidèles. En revanche, ils n'ont pas le droit de généraliser et de médiatiser cette procédure.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top