Google et Salesforce rapprochent Force.com de Google App Engine

Par
Le 10 décembre 2008
 0
Que présage cette union sacrée ? Salesforce.com et Google ont annoncé lundi l'extension du partenariat qui les unit, avec le lancement de « Force.com for Google App Engine », qui signe les débuts d'une interconnexion entre la plateforme de développement Force.com et l'environnement Google App Engine. Spécialiste du logiciel en tant que service (SaaS), Salesforce.com entend ainsi permettre aux entreprises, éditeurs et développeurs, de concevoir des applications Web au moyen de sa plateforme Force.com, puis de les héberger et de les exécuter depuis l'infrastructure technique de Google.

Premier outil dédié à la mise en place d'une passerelle entre les deux services, « Force.com for Google App Engine » se présente comme une librairie Python que les développeurs pourront installer au sein de leur interface Google App Engine de façon à communiquer avec les interfaces de programmation (API) déployées par Salesforce.

0190000001812362-photo-force-com-for-google-app-engine.jpg


Partenaires de longue date, Google et Salesforce semblent avoir pris le parti de joindre leurs forces autour de ce concept de « plateforme en tant que service » (Paas), alors que App Engine et Force.com peuvent tout à fait être perçus comme des services concurrents. « Nous avons une vision ouverte du Cloud Computing », déclare Marc Benioff, président et CEO de Salesforce.com, dans un communiqué. « Les développeurs peuvent ainsi s'appuyer sur la simplicité et l'extensibilité immédiates des infrastructures de cloud computing de Google et de salesforce.com, pour concevoir des applications métier de prochaine génération. »

Pour Salesforce, l'heure semble effectivement à l'ouverture : début novembre, ce spécialiste du cloud computing amorçait déjà un rapprochement similaire avec Amazon, l'objectif étant là encore de combiner les avantages de Force.com aux capacités de stockage en ligne (amazon-simple-storage Service) ou de traitement de données (Amazon Elastic Compute Cloud) de son allié. Une nouvelle façon pour les champions du Saas de réaffirmer leur potentiel face à de nouveaux entrants comme Microsoft ?
Modifié le 18/09/2018 à 14h41

Les dernières actualités

scroll top