Tacty : synchro de contacts PC / mobile en ligne

Par Alexandre Laurent
le 08 décembre 2008 à 18h12
0
En parallèle de ses activités d'annuaires, la firme Telegate propose avec Tacty un nouveau service permettant à l'internaute de synchroniser et de tenir à jour ses différents carnets d'adresse, de façon à toujours disposer de la liste exhaustive de ses contacts, quel que soit le terminal utilisé. Via Tacty, on pourra donc synchroniser, voire fusionner, le carnet d'adresses de son logiciel de messagerie avec le répertoire de son téléphone mobile. Gratuit, le service se veut une porte d'entrée vers l'annuaire en ligne de Telegate, 118000.fr, dont on pourra inscrire d'un clic des résultats de recherche dans la liste de ses contacts.

Pour communiquer avec les différents carnets d'adresse de l'utilisateur, Tacty requiert l'installation d'un plugin, aujourd'hui disponible pour le client de messagerie Outlook de Microsoft, et la plupart des terminaux mobiles de marque Nokia, Samsung, LG et Sony Ericsson. Il faudra ensuite déclencher manuellement l'export de ses contacts depuis chacun des carnets d'adresses souhaités. En ligne, via l'interface Web, on pourra mélanger ou fusionner les répertoires et éliminer les doublons, avant de déclencher une nouvelle synchronisation. Tacty propose en outre la possibilité de créer des groupes pour trier ses contacts, ou de prévisualiser les adresses via une fenêtre Google Maps intégrée à l'interface.

015E000001809436-photo-tacty.jpg


Basé sur l'application Funambol, Tacty devrait rapidement être porté vers d'autres logiciels et terminaux, promet Telegate, à commencer par Thunderbird ou l'iPhone d'Apple, pour lequel une application distribuée via l'App Store est déjà prévue. Outre la gestion des carnets d'adresses et le recours à l'annuaire en ligne, Tacty offre une troisième dimension, plus « sociale », puisque le service permet que les modifications apportées au répertoire de vos contacts Tacty soient reportées sur le vôtre. « Il n'est pas question de partager son carnet d'adresses, qui relève de l'intime, mais juste de conserver des données à jour », précise Martin Mutel, directeur marketing de 118 000.

Telegate, qui revendique la place de deuxième annuaire Web en France avec deux millions de visiteurs uniques par mois (Nielsen), espère ainsi drainer un public supplémentaire, mais n'a pour autant l'intention d'investir le marché de la synchronisation des données, comme peut le faire Apple avec son service Mobile Me. « Nous souhaitons implémenter une couche de service supplémentaire autour de l'annuaire, tout en permettant à l'utilisateur de gérer l'ensemble de ses contacts au travers d'une interface unique », résume Martin Mutel. Une préoccupation de plus en plus pressante, à l'heure de la multiplication des terminaux connectés, mais à laquelle tentent déjà de répondre divers acteurs, des fabricants aux opérateurs en passant par des spécialistes tels que Plaxo.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Vous pouvez tester les onglets groupés sur Chrome pour Android
Huawei privé de licence Android : Google rassure les utilisateurs
Windows 10 S Mode : ce qu'il faut savoir... en quelques mots
Tesla : après un Q1 2019 déficitaire, Musk annonce un plan de réduction des coûts
Opera 52 pour Android : le VPN s'améliore ainsi que la prise en charge des PDF
La tablette Amazon Fire 7 se paie un petit rafraîchissement
Google suspend ses relations avec Huawei et lui retire sa licence Android
La RATP et Airbus travaillent ensemble à faire atterrir les taxis volants en France
Facebook modifie son algorithme pour mettre en avant davantage les contenus de nos amis
William Shatner (Star Trek) nous raconte en vidéo comment la NASA va retourner sur la Lune
Une app mobile pour diagnostiquer les otites en
Désenchantée : la saison 2 pour tous sur Netflix dès le 20 septembre
Edge Chromium, la version de développement continue son évolution
Les bactéries océaniques qui produisent de l’oxygène altérées par la pollution plastique
Hyundai et Kia investissent dans Rimac pour développer deux sportives électriques
scroll top