Un datacenter sur un site nucléaire, c'est possible !

04 décembre 2008 à 18h17
0
0032000001803542-photo-1-1.jpg
Une société américaine de services WEB, 1&1 Internet, annonce un projet plutôt insolite: construire un centre de données contenant 100.000 serveurs dans une ancienne installation de combustible nucléaire, à Hanau (Allemagne). Une précision s'impose: le site n'a jamais servi.

01C2000001803558-photo-hanau-2.jpg


Sur une superficie de 10.000 m2, le bâtiment construit dans les années 80 devait avoir pour mission la production de barres à oxyde mixte, faites d'uranium et de plutonium enrichis, du « New MOX » (Mixed-Oxide Fuel). Ce type de combustible visait à recycler une partie des déchets produits par les réacteurs. Une technique qui n'a, semble-t-il, pas donné satisfaction puisqu'en 1995 l'ancien propriétaire Siemens AG décida l'abandon des installations.

Il y a seulement deux ans que le site en question s'est vu « exempté » de contrôles nucléaires. 1&1 compte désormais en faire un site propre alimenté en « électricité provenant de ressources renouvelables ».

01C2000001803540-photo-hanau.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Alaska : un netbook de 800 grammes sous Snapdragon
Sun dévoile le langage de programmation JavaFX
OCZ & Silicon Power annoncent des clés USB eSATA
  X3  /  Alerte Rouge  : entre patch et éditeur de cartes
AMD : avertissement sur les résultats du 4e trimestre
  Mirror's Edge  le 16 janvier prochain sur PC
Qualcomm prépare une version double cœur de la puce mobile Snapdragon
OpenXML : Microsoft publie une extension pour Firefox
Sage annonce 1,696 Md€ de CA pour 2008, en hausse de 7% sur un an
Haut de page