🔴 LE BLACK FRIDAY EN DIRECT !

Justice : les arguments d'Intel pour contrer AMD

01 juin 2018 à 15h36
0
Petit rappel des faits...

00FA000000135951-photo-image-amds-vs-intel-pacman.jpg
Intel a commencé à organiser sa défense devant la justice américaine, suite à la plainte déposée par son concurrent AMD. La firme dirigée par Paul Otelinni depuis mai dernier, a ainsi livré à la cour du Delaware, un document de 63 pages qui réfute les accusations de la marque au logo vert. AMD a principalement accusé son concurrent d'employer des méthodes anti-concurrentielles sur le marché du processeur, notamment en proposant des réductions de prix importantes aux fabricants qui décident de privilégier ou de proposer exclusivement des Processeurs Intel dans leurs machines. AMD a ainsi affirmé que 38 fabricants/sociétés/revendeurs ont été ou sont associés aux méthodes anti-concurrentielles d'Intel.

Intel organise sa défense et son argumentation

Pour sa défense, Intel affirme que ses performances sont principalement liées à ses investissements dans la recherche et la fabrication. Intel se défend d'employer des méthodes anti-concurrentielles et préfère parler d'offres promotionnelles destinées à maintenir des prix bas sur le marché.

Intel précise dans son document, qu'il a principalement profité d'erreurs stratégiques d'AMD. Son concurrent n'aurait pas investi suffisamment d'argent dans ses lignes de production. Le fabricant de Pentium pense également que son rival a négligé le marché des Ordinateurs Portables.

Le document s'appuie également sur quelques exemples et cite notamment la fin du partenariat Sony/AMD. Intel affirme ainsi que le fabricant japonnais a abandonné les processeurs AMD en 2003, car la firme nippone souhaitait réduire son nombre de fournisseurs. Conclusion, pour Intel, Sony n'a pas laissé tomber les processeurs AMD parce qu'Intel a imposé à la firme un contrat d'exclusivité.

Retour à l'envoyeur...

Enfin, dans sa plaidoirie écrite, la firme de Santa-Clara tente également de retourner la plainte contre AMD en annonçant tout de go que : « AMD cherche, avec cette plainte, a réduire la possibilité pour Intel d'abaisser ses tarifs, ce qui pourrait nuire à la concurrence. AMD pourrait ainsi profiter de cette opportunité pour augmenter ses prix et profiter de meilleurs bénéfices, du fait du manque de concurrence sur les prix ».

C'est désormais à la justice américaine d'étudier les arguments de chacun afin de déterminer si oui ou non, Intel a utilisé des pratiques anti-concurrentielles. A noter qu'Intel a déjà été sanctionné au Japon pour des faits similaires. En Europe, la société est également sous la surveillance de la Commission européenne.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Dark Messiah Of M&M : splendide vidéo de la GC2005
Nouveaux disques durs miniatures signés Hitachi
Une démo simple joueur pour Blitzkrieg 2
Winamp 5.1 et les nouveautés de Skype 1.4
Microsoft corrige une faille dans son pare-feu
Bet On Soldier : la démo simple joueur sur Clubic
Creative retrouve ses droits sur un brevet 'MP3'
Buongiorno rachète Tutch Mobile
Quel avenir pour la presse magazine ?
Face à la PSP, Nokia améliore sa plate-forme de jeux pour la N-Gage
Haut de page