FAI: Chello/UPC au centre d'une affaire de bridage

06 mai 2005 à 14h58
0
00FA000000128150-photo-upc.jpg
Le fournisseur d'accès Chello/UPC aurait-il eu la mauvaise idée de bloquer le débit de ses abonnés sur certains ports / applications ? A cette question le FAI répond "non" sans hésitation. Une réponse qualifée de "surprenante" quand on apprend sur le site Chello-info que de nombreux abonnés ont relevé de gros problèmes de débit avec certaines applications.

D'après les informations fournies par ces centaines d'abonnés, Chello/UPC briderait les connexions liées à des ports supérieurs aux ports 1024. Ainsi, du Peer To Peer au téléchargement par iTunes en passant par le jeu en réseau (à commencer par le très en vogue World Of Warcraft), les connexions de certains abonnés de Chello seraient limités à un débit "très réduit" de 161 kbps au lieu des 5 Mb initialement prévus !

Notre confrère Grenouille a appris auprès de Chello Broadband que ce filtrage serait bien réel et qu'il aurait pour simple but de limiter le piratage. Reste que dans la pratique ce n'est pas seulement les utilisateurs "pirates" de Chello qui sont touchés mais bien l'ensemble des abonnés qu'ils se livrent à des activités légales ou non ... Espérons que Chello prendra rapidement en compte les réclamations de ses abonnés qui se sentent pour le moment, tout simplement ... lésés !
Modifié le 18/09/2018 à 14h01
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Palm se laisse séduire par le disque dur miniature
Pas de driver 64 bits chez Logitech avant juin
Guild Wars : le CORPG en test sur Clubic
Snocap signe avec EMI
MSN Messenger 7 : une mise à jour bienvenue
Les DVD-R DL de Verbatim pour ce trimestre
Insolite : Firefox mise sur le marketing viral
Shattered Union : la stratégie selon PopTop
Unreal Tournament 2006 : images et preview
Kylotonn illustre ses deux prochains titres
Haut de page