On reparle du Netscape basé sur FireFox ...

Vincent
20 janvier 2005 à 12h33
0
AOL continue de travailler sur la modernisation de son navigateur Internet "Netscape", qui est désormais basé sur le moteur du célèbre FireFox de la fondation Mozilla. Ainsi, AOL a proposé à ses beta-testeurs dernièrement une mise à jour mineure pour son navigateur qui a été dévoilé au mois de novembre. AOL précise qu'il n'y a pas de nouvelles fonctionnalités dans cette version mais que ses performances et sa taille ont été optimisées. Cette version a été développée à partir du FireFox 1.0 alors que la version précédente utilisait le moteur de FireFox 0.9.3.

AOL qui travaille avec Mercurial Communications sur ce projet pense se concentrer désormais sur l'optimisation de la vitesse d'éxecution du navigateur et sur son interface. Une fonction pour rebasculer vers le moteur d'Internet Explorer serait également au programme. Un prototype d'une première nouvelle interface a d'ailleurs déjà été soumise aux beta-testeurs (voir photo ci-dessous). Pour le moment aucune date n'a été avancée quant à une possible version beta public ou une version finale du navigateur qui pourrait être baptisé Netscape 8.

012C000000115563-photo-netscape-8.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Sélection Clubic VPN 2019

Les actualités récentes les plus commentées

Netflix augmente ses tarifs en France dès aujourd'hui
Un outil destiné aux forces de l'ordre capable de déverrouiller quasiment tous les smartphones
La Tesla Model 3 perd les faveurs de l'Europe, qui lui préfère la future Renault ZOE 2
Sommet européen des 20 et 21 juin : objectif zéro émission de gaz à effet de serre d'ici 2050 ?
Une pétition demande à Netflix de déprogrammer Good Omens... une série produite par Amazon
Bill Gates considère que
Le Raspberry Pi 4 est là : trois configurations jusqu'à 4 Go de RAM (et un kit desktop)
Le Bitcoin continue sa course folle et dépasse les 10 000$
AMD : le Ryzen 7 3800X mettrait à mal les Core i9-9900K d'Intel sur GeekBench
La mémoire informatique universelle pourrait révolutionner la consommation des data centers
scroll top