RC30 : Google explique les nouveautés de la mise à jour Android... déjà hackée

Par
Le 14 novembre 2008
 0
0096000001666792-photo-g1.jpg
Moins d'un mois après la mise sur le marché de son premier smartphone Android, le G1 de T-mobile actuellement disponible aux USA et en Angleterre, Google propose déjà une nouvelle mise à jour de son système interne estampillée « RC30 ».

Interrogé au sujet des nouveautés apportées par cette mise à jour logicielle, Rich Cannings, le responsable de la sécurité du système Android, a donné des détails au webzine ZDNet sur les firmwares RC29 et RC30 disponibles depuis les 1er et le 9 novembre derniers. Il en ressort premièrement que la mise à jour « RC29 » corrige une faille de sécurité détectée sur le navigateur web Chrome Lite qui permettait d'exécuter des codes malicieux sur le smartphone.

Deux autres corrections ont été apportées à cette mise à jour, à savoir deux patchs du moteur WebKit du navigateur (dont l'un permettant de prendre le contrôle du fureteur) et une faille de sécurité qui permettait en démarrant le téléphone en mode « sans échec » de pouvoir accéder à ses données personnelles sans protection particulière.

La mise à jour « RC30 » du système Android corrige pour sa part principalement un nouveau problème assez grave détecté, à savoir l'interprétation dans les différents logiciels mobiles du G1 de commandes Linux exécutées en tant qu'administrateur système. En écrivant un SMS contenant le mot « reboot », le smartphone se mettait alors à redémarrer immédiatement. « C'est définitivement un bug important. Nous avons oublié de désactiver une fonction de debug utile à nos développeurs avant de publier notre dernière mise à jour », précise-t-il.

Enfin, la mise à jour « RC30 » corrige deux nouveaux problèmes détectés sur le moteur WebKit, le premier étant un dépassement de mémoire lié au Javascript et le second permettant d'accéder aux cookies du navigateur dans certaines situations. « Si vous étiez connecté à votre banque, un hacker pouvait alors voler une partie des cookies nécessaires lors de la phase d'authentification ».

Ironie du sort, alors que la mise à jour « RC30 » devait permettre de supprimer une possibilité de « jailbreaker » son système interne, c'est à dire de pouvoir y accéder en écriture et en lecture sans aucune limite, des développeurs indépendants ont déjà trouvé un moyen d'avoir de nouveau un accès « super utilisateur » via un logiciel de telnet pour une prise en main du smartphone à distance... Une mise à jour « RC31 » du smartphone Android serait-elle déjà en préparation ?
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top