La sécurité des réseaux WiFi WPA mise à mal

07 novembre 2008 à 14h39
0
00C8000001370620-photo-r-seau-sans-fil-wifi-hercules-routeur-hwnp-300.jpg
La sécurité des réseaux WiFi est de nouveau mise à mal. Déjà qu'en utilisant le protocole de chiffrement des données « WEP », acronyme de « Wired Equivalent Privacy », il fallait utiliser une clé d'au moins 128 bits (les clés 64 bits sont à proscrire) pour être sûr de garder un minimum de sécurité lors de ses échanges sans fil, c'est cette fois le protocole « WPA », censé être plus sécurisé, qui pose problème.

Deux experts en sécurité auraient en effet trouvé une méthode permettant de partiellement déchiffrer les données envoyées à un ordinateur portable depuis un routeur WiFi utilisant le protocole « Wi-Fi Protected Access ». Entre 12 et 15 minutes ! C'est le temps nécessaire pour y parvenir en utilisant l'algorithme de chiffrement TKIP (Temporary Key Integrity Protocol), censé pourtant modifier très régulièrement les clés utilisées pour garantir une meilleure sécurité.

Selon le webzine PCWorld, les deux experts n'auraient pas utilisé pour ce faire une attaque par force brute, essayant toutes les combinaisons de clés possibles, et n'auraient pas réussi non plus à casser totalement la sécurité des réseaux WiFi WPA, les clés de chiffrement utilisées pour sécuriser les données échangées entre le PC et le routeur étant toujours inviolées. Ils exploitent en revanche une faille de sécurité

En attendant de remettre éventuellement en cause totalement la sécurité des réseaux WiFi WPA, les deux experts devraient présenter leur trouvaille lors d'une conférence sur la sécurité nommée « PacSec » se déroulant la semaine prochaine à Tokyo.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Vous pouvez ranger vos amis Steam par catégories et les mettre en favoris
NVIDIA dépose un brevet chargeant l'IA de générer du retour haptique en jeu
Quanta, fournisseur d'Apple, HP et Google, victime d'un ransomware à 50 millions de dollars
Days Gone : après le rejet d’une suite par Sony, les fans lancent une pétition
Facebook veut que vous sachiez que tout le monde pille et amasse vos données, et que c'est normal
Test Synology DS420+ : un NAS 4 baies polyvalent, hélas un peu cher pour la maison
Amazon achète 9 lanceurs Atlas V pour mettre en orbite une flopée de satellites
La folie des NFT bat son plein : Snoop Dogg et le créateur du Nyan Cat vendent un GIF pour 33 000 $
Avis Free Mobile : les forfaits Free sont-ils toujours le meilleur rapport qualité / prix du marché ?
Polaroïd Go : un nouvel instantané au format (très) réduit
Haut de page