La crise financière bénéfique au décisionnel en open source, une tribune de Brian Gentile

0
01648688-photo-brian-gentile.jpg
Parmi les débats qui font rage actuellement, il y a celui que suscite la question suivante : en ces temps de crise financière, les DSI et les responsables informatiques vont-ils intensifier ou réduire leur utilisation des logiciels open source ? D'un côté, certains experts nous disent que les logiciels open source apportent une alternative très économique aux solutions propriétaires, et de ce fait, sont appelées à être adoptées par un nombre toujours plus important d'entreprises et d'utilisateurs. D'autres avancent que si le nombre de téléchargements de logiciels open source va augmenter, les versions commerciales et professionnelles des mêmes logiciels ne seront pas achetées et, par voie de conséquence, l'adoption globale des logiciels open source stagnera.

La crise subie par le système financier mondial et le retournement économique qui s'ensuit vont sans nul doute inciter les entreprises à examiner de près l'ensemble de leurs projets et de leurs dépenses.  C'est précisément la raison pour laquelle la « business intelligence » - au service de l'efficacité décisionnelle de l'entreprise - figure, d'une année sur l'autre, au premier rang des priorités des DSI, et ce quel que soit le contexte économique. Ne serait-ce que ce mois-ci, le cabinet d'études Gartner a publié les résultats de son enquête Executive Programs Survey : pour la troisième année consécutive, 1 500 DSI ont considéré les applications décisionnelles comme un axe prioritaire d'investissement technologique. En outre, un rapport publié par Forrester un peu plus tôt cette année prévoit pour 2009 une augmentation de l'utilisation faite des solutions décisionnelles : les entreprises vont en effet faire appel de plus en plus souvent aux solutions logicielles pour optimiser leurs résultats, et non plus seulement pour automatiser leurs processus métier.

Ainsi, de mon point de vue, la réponse à cette question ne fait aucun doute : courant 2009, le décisionnel en open source sera exploité sur différents marchés et continents, dans des proportions et à des échelles sans précédent.

L'analyse des performances réelles et la recherche de retours sur investissement tangibles vont pousser les entreprises à revoir leurs priorités en matière d'achat et de gestion des ressources financières.  Ces objectifs rigoureux de retour sur investissement vont favoriser non seulement les logiciels commerciaux open source ayant déjà fait leur preuve mais aussi les outils décisionnels permettant une analyse pertinente des performances opérationnelles de l'entreprise.  Parce que Jaspersoft est précisément l'un des éditeurs de logiciels commerciaux open source les plus performants et les plus expérimentés du marché, mais aussi l'éditeur de la solution décisionnelle la plus répandue dans le monde, nous sommes convaincus que dans un contexte économique difficile, nos clients trouveront encore plus d'avantages à utiliser nos logiciels. Aussi pensons-nous que nos produits vont susciter un intérêt croissant, tout au long de cette période.

Ajoutons également que l'univers du décisionnel embarqué poursuit sa croissance, sur un rythme deux fois supérieur à celui des solutions décisionnelles indépendantes. Dans un contexte aussi exigeant, les DSI ont besoin de logiciels intégrés, à même d'assurer des fonctions importantes d'extraction des données, à tous les niveaux de leurs activités. Jaspersoft exprime tout son potentiel dans ce domaine : le fait d'être une solution open source nous permet en effet de nous intégrer rapidement et facilement à toute autre solution logicielle.

En Europe, peut-être davantage que sur n'importe quel autre continent, les décideurs saisissent tout l'intérêt et la valeur de l'open source. Jaspersoft enregistre un volume de téléchargements plus important en Europe et notamment en Allemagne, le pays où nous observons le nombre le plus élevé de téléchargements. Ajoutons également que Jaspersoft travaille actuellement avec plus de 200 entreprises et organisations européennes pour résoudre leurs problématiques métier les plus critiques. À l'heure où les premières conséquences de la crise financière se font sentir, il me semblerait assez logique de voir les DSI des sociétés européennes s'appuyer plus que jamais sur le décisionnel en open source et in fine, sortir renforcés de cette phase difficile.

Brian Gentile, CEO JasperSoft.
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page