Nokia augmente discrètement le prix de son smartphone tactile 5800 XpressMusic

05 novembre 2008 à 11h47
0
00FA000001666376-photo-a-la-une-mobinaute-nokia-5800-xpressmusic.jpg
Alors que Nokia a déjà indiqué que son premier smartphone S60 à écran tactile, le 5800 XpressMusic, ne serait pas disponible à la vente dans la plupart des pays « majeurs » de la téléphonie mobile pendant les fêtes de fin d'année, il semble également que son prix de vente « nu » soit revu à la hausse.

En effet, à l'occasion de son annonce officielle le 2 octobre dernier, son prix de vente était annoncé à 279 euros HT hors subvention opérateur pour le marché britannique. En France, il devait être commercialisé au prix de 400 euros TTC, hors subvention opérateur toujours. Mais selon les dernières informations communiquées par Nokia France ce matin, il apparaît que le prix de vente du 5800 XpressMusic sera finalement de 499 euros TTC. Aucune raison n'a été donnée liée à cette augmentation de prix.

A noter que Nokia a également validé le prix de certains autres smartphones de la marque qui seront commercialisés prochainement en France. C'est ainsi que le smartphone N85 sera disponible au prix de 679 euros contre 1499 euros pour le 8800 Carbon Arte ou 129 euros pour le 7100 Supernova. Dans la gamme XpressMusic, outre le 5800, les 5130 et 5320 seront disponibles aux prix de respectivement 129 et 229 euros TTC.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Quoi de neuf en jeux vidéo ce mercredi ?
CyberLink lance DVD Suite 7 pour concurrencer Nero 9
Jailbreak : le système Android du T-mobile G1 déjà piraté
CyberVia: le boitier multimedia  de la convergence
Musique : Une communauté pour le MXP4, un site pour RadioPaq
Yahoo! Live : un autre réseau social abandonné
Satellites : Arianespace anticipe la chute
GPS : TomTom et Garmin lancent leurs offres de Noël
Le T-Mobile G1 provoque la baisse des ventes d'iPhone 3G en Angleterre ?
Command & Conquer : Alerte Rouge 3, l'heure du test
Haut de page