Contrôleur WiFi pour téléphone mobile

Par Vincent
le 02 décembre 2004 à 11h23
0
00FA000000107928-photo-t-l-phone-mobile-samsung-sgh-p730.jpg
Samsung, l'un des leaders sur le marché des téléphones portables a annoncé la mise au point d'un nouveau contrôleur WiFi. Ce contrôleur compatible WiFi 802.11b se limite à une vitesse de transfert de 4.5 Mbps et non de 11 Mbps comme le prévoit les spécification du 802.11b.

Toutefois il s'agit la du contrôleur le plus petit au monde puisqu'il ne mesure que 9 x 12 x 1.4mm, destiné aux téléphones mobiles, ce module est environ 9% plus petit que ceux utilisés dans les ordinateurs de poche et ne consomme que 53% de la puissance électrique utilisée par ces même modules. Les téléphones mobiles dotés des modules WiFi devraient commencer à être disponibles en masse à partir de 2005.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Beesexual, la nouvelle campagne de Pornhub pour aider à sauver les abeilles
Le redémarrage du Large Hadron Collider (LHC) pourrait nous donner des clés sur la matière noire
Twitter : Jack Dorsey a rencontré son plus grand « fan »... Donald Trump
Après le vélo électrique, Xiaomi présente un cyclomoteur électrique de 120 km d'autonomie
Tesla dévoile une voiture sans volant, qui serait commercialisée dès 2021
Les trottinettes Lime piratées en Australie pour dire des phrases salaces
Revue de presse - Le Samsung Galaxy Fold plie... sous le poids des critiques
Comparatif 2019 : Quelle est la meilleure trottinette électrique pour votre usage ?
GTX 1650 : côté multimédia, la puce entrée de gamme de NVIDIA hérite de la génération Volta
Razer ajoute une dalle OLED 4K à son Blade 15 et revoit le design du Blade Pro 17
Oppo lance le Reno 10x zoom : un smartphone haut de gamme avec Snapdragon 855 pour 799€
Contre toute attente, Samsung travaillerait sur deux smartphones pliables supplémentaires
Tesla dévoile Robotaxi, son service de voitures autonomes en autopartage
Projet Wing : Google obtient l’autorisation de faire voler ses drones de livraison aux US
Accusé à tort par la reconnaissance faciale, un étudiant réclame 1 milliard à Apple
scroll top