Microsoft reste modéré face au succès de l'iPhone

0
00C8000001653804-photo-apple-iphone.jpg
Après avoir publié ses derniers résultats financiers, Apple affirme avoir vendu ce trimestre 6,892,000 iPhones contre 1,119,000 sur la même période en 2007. En tout, la part des ventes des iPhones représenterait 39% du chiffre d'affaire global de la firme de Cupertino. Si ce chiffre a de quoi impressionner, Robbie Rich, à la tête de la division des appareils mobiles chez Microsoft, modère ce résultat et estime qu'il ne s'agit véritablement que d'une fièvre passagère.

Interrogé, il explique que « Apple a eu une grosse sortie de produits et ils échelonnent ces lancements dans beaucoup de pays avec plusieurs opérateurs mobiles. Ce trimestre c'est RIM qui effectue un gros lancement. Plus tard viendra le jour où ce sera le nôtre. Nous devons donc attendre que les choses se normalisent ». Pour Robbie Rich, il est clair que AT&T se satisfait des ventes de l'iPhone mais l'opérateur désire aussi conserver un écosystème complet, « c'est la raison pour laquelle nous sommes aussi attrayants à leurs yeux, car nous travaillons avec Samsung, Sony Ericsson, LG, HTC et Motorola. Ne vous méprenez pas, je trouve que l'iPhone est un appareil plutôt cool. Mais c'est un modèle fermé. ».

Selon une étude de Market Share, au second trimestre 2008, le système d'exploitation Windows Mobile aurait obtenu une part de marché de 12%. Il est clair que Microsoft devance largement Apple; sur cette même période, le système mobile de l'iPhone et de l'iPod Touch aurait atteint 2,8%.
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page