Génération MP3 : sur le chemin de la surdité

01 juin 2018 à 15h36
0
00C8000001599402-photo-baladeur-mp3-multim-dia-apple-ipod-classic-80go-argent-6g-clone.jpg
Selon un rapport demandé par la commissaire européenne à la consommation, Meglena Kuneva, plusieurs millions de jeunes Européens risquent fortement de rencontrer des problèmes de surdité.

L'affaire remonte en 2006, lorsque l'américain John Kiel Patterson décide de trainer Apple en justice en considérant que les légendaires baladeurs numériques :« présentaient des défauts de fabrication et n'étaient pas assez respectueux des avertissements de sécurité ». L'avocat de Patterson ajoute que son client : « a acheté un produit qui n'était aussi sécurisé que ce que nous trouvons aujourd'hui sur le marché ». Suite à cette plainte, Apple mais aussi les autres fabricants de baladeurs numériques furent contraints de plafonner le volume sonore de leur appareil à 100 décibels dans l'hexagone et de distribuer, au travers d'un logiciel, une fonctionnalité permettant de régler un débit sonore maximal. Aux États-Unis, l'Institut national de la santé à préconisé un temps d'écoute ne devant pas dépasser 8 heures à 85db.

D'après le rapport du comité scientifique de l'UE, 10 millions de jeunes d'individus, écoutant leur baladeur à fond pendant plus d'une heure par jour pendant cinq années seraient assujettis à de potentiels problèmes de surdité. S'il est estimé que seuls 10% des utilisateurs de l'iPod règlent leur baladeur au niveau sonore maximal, sur une durée de cinq heures, cela surpasserait le bruit auquel serait confronté l'ouvrier d'une usine pendant 8 heures d'affilée.

John Kiel Patterson, affirme aussi qu'il existe plusieurs logiciels tiers permettant de débrider son iPod  jusqu'à 115 voire 125 décibels, sachant que pour 5 db supplémentaires, le temps d'écoute conseillé est divisé par deux. A titre de comparaison, le bruit produit par un avion à réaction en plein décollage atteint 110 db.

Emma Harrison, directrice de l'institut national des personnes malentendantes au Royaume-Uni déclare à MailOnline : « Les politiciens et décisionnaires ont fini par se réveiller face la menace de surdité planant sur les jeunes utilisateurs de baladeurs MP3 », puis ajoute : « selon nos études, 58% des 16-30 ans n'ont aucune idée des risques auxquels ils se trouvent confrontés en écoutant leur baladeurs ».

Le Figaro rapporte les propos de Pete Townsend, le guitariste des Who qui avouait en décembre 2007 sur son site Internet : « avoir aidé à créer et à raffiner un genre musical (le pop rock) qui a contribué à rendre sourd notre public le plus fidèle. La perte auditive, c'est une chose terrible, parce qu'elle ne peut être réparée. Mon intuition, si vous ou vos enfants écoutez un iPod, c'est que de terribles conséquences vous attendent ».
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Rentabiliweb toujours de plus en plus rentable
«Une nouvelle génération de donateurs doit émerger sur le net», une tribune d’Alexandre Ayad
Windows Live Wave 3 beta : Messenger 9 en preview
Thalès mécontente ses salariés d'Aix-en-Provence
Gartner : croissance de 15% sur le marché du PC
Alice relance son offre avec 4 heures d'appels inclus vers les mobiles
SanDisk vend son baladeur MP3 slotMusic 20 dollars
Un SP2 simultané pour Windows Vista et Server 2008 ?
TMP : Nokia ne croit pas au format de TV Mobile DVB-SH
Cartographie : Google Street View s'invite dans 6 villes françaises
Haut de page