Orange : "le marché des MVNO se porte très bien en France"

0
00FA000001144352-photo-logo-o-range.jpg
N'en déplaise à Geoffroy Roux de Bézieux, le président du MVNO Virgin Mobile, ou à l'Arcep, le marché national des opérateurs mobiles alternatif en France se porte très bien selon Louis-Pierre Wenes, le directeur exécutif des activités d'Orange en France.

Le premier opérateur mobile qui vient en effet de signer un nouveau partenariat commercial en ce sens avec Système U se félicite du dix neuvième contrat avec un acteur, MVNO ou opérateur sous licence de marque, exploitant son réseau, sur un total de 28 marques présentes dans ce secteur. Contrairement aux idées préconçues sur le sujet, les MVNO sont les plus actifs sur le marché de la téléphonie mobile en France », précise-t-il en effet.

« La France est le pays européen dans lequel les MVNO décollent le plus vite et de manière très significative. Si l'on observe justement les chiffres d'acquisition de nouveaux clients de tous les acteurs des mobiles en France, ce sont les MVNO qui ont la part la plus importante de ces acquisitions », ajoute-t-il enfin. Pourtant l'Arcep, l'Autorité de régulation des télécoms, précisait en juillet encore qu'il existe toujours « de nombreux freins au développement des MVNO en France ». L'Arcep recommandait alors un « allégement significatif de la durée des contrats et des clauses d'exclusivité » en plus d'un « encadrement, voire d'une suppression des clauses de préemption et de préférence portant sur la cession des actifs des MVNO ».
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page