Aux USA, YouTube signe avec CBS

13 octobre 2008 à 15h47
0
Vendredi dernier, le site de partage de vidéos YouTube a annoncé avoir signé un partenariat avec la chaîne américaine CBS. Ainsi, les Américains pourront visionner des épisodes de certaines séries télévisées dans leur intégralité et de manière parfaitement légale. En contre-partie, la chaîne intègre une publicité dans le flux de streaming. Pour l'instant, quatre séries sont proposées : MacGyver, Beverly Hills  90210, Star Trek et The Young and the Relentless. Les épisodes seront présentés dans le nouveau mode baptisé TheaterView aqui permet l'affichage d'un lecteur plus grand pour la diffusion d'une vidéo de meilleure qualité.

0226000001689986-photo-youtube-cbs.jpg


Depuis plusieurs années, certains utilisateurs de YouTube tirent partie de la plateforme pour partager illégalement du contenu vidéo protégé par des droits d'auteurs. Depuis, Google a reçu de nombreuses plaintes de la part des lobbys de l'industrie cinématographique et a fermé les comptes des utilisateurs pirates en ajoutant de nouvelles mesures de sécurité. Certes une telle initiative permettra certainement d'apprécier un épisode dans son intégralité et non pas tronqué en 4 ou 5 vidéos. Cependant, la nature du contenu proposé par CBS risque de ne pas plaire aux fans des séries plus récentes... sans compter qu'il s'agit là d'un contrat réservé aux internautes américains.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

  DC Universe  et  Stargate  : les MMO s'illustrent
Monnaie électronique: vers une nouvelle directive ?
Toshiba dévoile le Portégé R600 sous Centrino 2
INQ : le premier téléphone réservé aux utilisateurs de Facebook
118 712 : France Télécom lance son service de renseignements par SMS
Plan numérique 2012 : retardé pour cause de crise
Une GeFoce 9600 GS en préparation chez Nvidia ?
  Just Cause 2  décalé à 2009
Alcatel céderait ses actions Thalès à Dassault
Angleterre : le Blackberry Bold d'Orange retiré des ventes : la réponse de RIM
Haut de page