OPA : la chute en bourse de RIM... pourrait intéresser Microsoft ?

13 octobre 2008 à 08h51
0
00FA000000490093-photo-a-la-une-dollar-mobinaute.jpg
Cela fait près de deux ans maintenant que des rumeurs annoncent que le géant américain des systèmes d'exploitation, Microsoft, lorgnerait sur le canadien Research In Motion, l'un des leaders mondiaux du marché des smartphones.

Et alors que cette rumeur à été de nombreuses reprises infirmée, elle revient depuis quelques jours sur le devant de la scène suite à des prévisions d'analystes ayant constaté que le cours de l'action RIM qui a très nettement chuté pourrait encourager d'autres du marché à l'acquérir via une offre publique d'achats (OPA). En effet, alors que l'action RIM était facturée plus de 148 dollars en juin dernier, elle s'échange désormais à un prix proche des 60 dollars. Cela valorise ainsi la société à environ 34 milliards de dollars.

Ceci s'explique par la crise financière mondiale mais également et surtout par la pression exercée par ses partenaires au sujet de la sortie de ces nouveaux smartphones. Et comme le rappelle l'agence Reuters, Microsoft est pour sa part soumis à une nouvelle concurrence dans ce secteur avec Google et son armada de smartphones Android en préparation et avec Apple et ses iPhone disponibles désormais dans une grande partie du monde.

« Je suis quasiment sûr que Microsoft a déjà proposé à RIM de les racheter pour un prix de 50 dollars par action », précise un analyste de Canaccord Adams. « C'est un enjeu stratégique pour Microsoft de s'offrir cette société ». Cela valoriserait alors la société à environ 28 milliards de dollars. Microsoft et RIM n'ont pas commenté cette actualité.
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires

Haut de page