Cegid monte en puissance dans le SaaS

0
01657940-photo-cegid.jpg
Bien que Cegid peine à rivaliser avec les multinationales du progiciel, l'éditeur français a vu les revenus de son activité à la demande (SaaS ou software as a service) progresser de 13% au 1er semestre 2008, à 12 M€ sur un CA semestriel global de 115,3 M€ (contre 112,7 M€ au S1 2007). Un bémol, Cegid, concurrent direct de Divalto et Sage dans les solutions métiers pour PME, a affiché un résultat net semestriel consolidé de 5,7 M€ au S1 08, même montant qu'au S1 07.

L'avenir est-il dans le SaaS ? L'éditeur de progiciels intégrés de gestion (commerciale, comptable, paie & ressources humaines, métier) déclare que plus de 5000 TPE et 200 entreprises de taille moyenne et grands comptes utilisent les solutions de sa gamme hébergée (Cegid Business On Demand, Cegid Business Line, eWS, Comptanoo, etc.)

« L'évolution du mode SaaS entre dans sa seconde phase, celle du développement accru des services à la demande en complément d'applications. Les prestations fournies doivent conjuguer optimisation des coûts et sécurité à une haute expertise », souligne dans un communiqué Sylvain Moussé, directeur des services hébergés chez Cegid. Il ajoute, « le statut d'éditeur/hébergeur de Cegid permet au groupe de maîtriser cette nouvelle donne ».

En France, le cabinet d'études Markess International, estime que 52% des entreprises externaliseront tout ou partie de leurs applications/processus RH en 2010.
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page